Pétition badges nominatifs : Celui qui travaille à la frontière a aussi droit à la protection des données !

A l’époque des réseaux sociaux et du développement fulgurent de la technologie, il est facile de retrouver une personne à l’aide de son nom et de son prénom, très rapidement. Par rapport à leur travail, plusieurs collègues ont déjà été contactés par des personnes mécontentes. Le badge nominatif obligatoire les rend identifiables pour tous. Cela peut avoir des répercussions négatives jusque dans leur vie privée.

transfair ne remet pas en cause la nécessité de pouvoir clairement identifier des personnes travaillant dans le secteur public. Un numéro d’identification pouvant être attribué par des services officiels garantit cela tout autant.

transfair demande avec cette pétition que le nom de famille (ou le nom de famille et la première lettre du prénom) soit remplacé par un badge portant un numéro d’identification. Cela permet de protéger le personnel, et il devient plus difficile de retrouver des collaborateurs dans leur environnement privé. transfair attend de la part de l’AFD :
  • que des discussions relatives aux gilets pare-balles et aux badges nominatifs soient entamées durant l’année en cours ;
  • que les syndicats soient pleinement impliqués, et suffisamment tôt, dans les deux dossiers ;
  • que la position du personnel – telle qu’elle ressort entre autres de la présente pétition et des résultats de l’enquête actuellement réalisée par transfair – soit prise en compte dans les décisions ;
  • que des experts externes des domaines sécurité au travail, protection de la santé et prévention des accidents soient consultés pour l’évaluation de l’obligation de porter le gilet pare-balles.