Grâce à transfair : 4 semaines de congé paternité pour l’administration fédérale

Grâce à transfair : 4 semaines de congé paternité pour l’administration fédérale ©Gaetan Bally (Keystone)
12.05.2021

transfair s’engage depuis un certain temps en faveur d’un congé paternité légal et a franchi une étape importante avec la décision populaire pour deux semaines de congé paternité, en septembre 2020. Pour transfair, il était néanmoins évident que ses partenaires sociaux devaient additionner les deux semaines légales à leur congé paternité existant. Le Conseil fédéral dans son ensemble a décidé aujourd’hui de répondre favorablement à cette demande et octroie ainsi quatre semaines de congé paternité à ses salariés. Le syndicat se réjouit de ce succès.

transfair s’est investi durement et longtemps pour que tous les pères en Suisse puissent bénéficier de deux semaines de congé paternité à partir du 1er janvier 2021. Or, pour les pères de l’administration fédérale, la décision populaire du mois de septembre 2020  n’aurait pas changé grand-chose. Car transfair avait réussi à négocier ces deux semaines bien avant.

A l’occasion des négociations salariales avec le conseiller fédéral Ueli Maurer, transfair avait de ce fait demandé que l’administration fédérale additionne les deux semaines légales aux deux semaines déjà existantes. Matthias Humbel, responsable de branche Administration publique de transfair, se réjouit : « Grâce à transfair, les collaborateurs de l’administration fédérale obtiennent un congé paternité de quatre semaines et bénéficieront ainsi de plus de temps avec leur famille. »

Par sa décision de ce jour, le Conseil fédéral demande à l’Office fédéral du personnel d’élaborer un plan de mise en œuvre. transfair se réjouit que les années d’engagement aient porté leurs fruits et que les salariés de l’administration fédérale bénéficient directement d’un congé paternité prolongé.
 
Domaines
Administration publique