Poste Négociations salariales 2024

Poste/Logistique

1,7 pourcent d'­aug­men­ta­ti­on salariale pour le person-nel de la Poste

Après d’intenses négociations, les partenaires sociaux Poste, transfair et syndicom se sont mis d’accord sur des mesures salariales à hauteur de 1,7 pourcent, avec effet rétroactif au 1er avril 2024. Ainsi, la Poste continue à offrir à son personnel des conditions d’emploi qui sont bonnes et équitables. L’objectif de transfair, de renforcer notamment le pouvoir d’achat du personnel aux revenus les plus bas, a été atteint. De plus, le salaire minimum passe à plus de 4’100 francs par mois. Au total, quelque 28’300 collaboratrices et collaborateurs de la Poste et de PostFinance soumis à une convention collective de travail (CCT) sont concernés par le résultat de ces négocia-tions.

Kerstin Büchel
Mitarbeitende Post

1,7 pour cent d'augmentation de salaire

Cette année, la Poste met à disposition 1,7 pourcent de la masse salariale pour des mesures salariales générales et individuelles. C’est ce qu’ont convenu la Poste et les syndicats transfair et syndicom à l’issue de négociations ardues et de longue haleine. Le résultat tient compte de la hausse constante du coût de la vie, mais aussi de la situation économique de la Poste et de PostFinance ainsi que de l’évolution moyenne des salaires dans la branche.

Grâce à une clé de répartition qui a fait ses preuves, la Poste s’assure que le personnel situé dans la partie inférieure des fourchettes salariales en profite particulièrement. L’augmentation du salaire minimum et l’adaptation des fourchettes salariales en faveur du personnel étaient des objectifs déclarés de transfair. Ceux-ci sont maintenant mis en œuvre : les limites supérieures et inférieures des fourchettes salariales selon CCT sont relevées de 1,7 pourcent. Le salaire minimum augmente ainsi de 893 francs et s’élève désormais à 53'396 francs par an, soit en moyenne 4'100 francs par mois. Le résultat des négociations concerne les quelque 25'500 employé-e-s sous la CCT de Poste CH ainsi que quelque 2’800 employé-e-s sous la CCT de PostFinance SA, avec effet rétroactif au 1er avril 2024.

Les négociations salariales pour le personnel de Poste Immobilier Management et Services SA, PostLogistics SA, notime SA et CarPostal SA sont menées séparément. Les résultats seront communiqués directement aux unités concernées.

L'évaluation de transfair

Kerstin Büchel, responsable de la branche Poste/Logistique, tire le bilan : « La délégation de négociation de transfair s’est battue sans relâche et avec beaucoup d’habileté pour obtenir un bon résultat pour le personnel de la Poste. Le syndicat transfair est soulagé que les longues négociations soient maintenant terminées et que le personnel soit enfin au clair sur son salaire pour 2024. L’augmentation du salaire minimum et le fait que les classes salariales inférieures profitent davantage des mesures prises sont des points positifs. C’est un pas important dans la bonne direction, car transfair est parvenu à réduire l’écart salarial entre les échelons salariaux inférieurs et supérieurs, ou en tout cas à éviter que l’écart se creuse encore. Même s’il y a encore de la marge sur certains points, le résultat est globalement acceptable. »

„„transfair est parvenu à réduire l’écart salarial entre les échelons salariaux inférieurs et supérieurs, ou en tout cas à éviter que l’écart se creuse encore. C’est un pas important dans la bonne direction.

Kerstin Büchel, Responsable de la branche Poste & Logistique & membre du comité directeur

Les négociations sur la CCT sont toujours en cours

Parallèlement aux négociations salariales, les partenaires sociaux ont négocié la nouvelle CCT Poste CH et PostFinance SA ainsi que la convention de la CCT faîtière. Les délégations des partenaires sociaux se sont mis d’accord sur des éléments essentiels et poursuivront les négociations dans les semaines à venir. Une communication à ce sujet suivra en temps utile.