Défis 2018

Défis 2018 © zhukovvvlad/fotolia

transfair s’engage pour les salariés du service public ! Outre la digitalisation qui touche toutes les branches du syndicat, d’autres enjeux importants attendent transfair en 2018. transfair relève les défis de manière proactive et s’engage en première ligne pour ses membres.

Développer les CCT CFF / CFF Cargo
Les actuelles CCT peuvent être résiliées pour la première fois pour fin 2018, après quatre ans. Compte tenu de la forte pression concurrentielle, les CFF se voient obligés d’épurer les CCT et de réduire les coûts. Selon transfair, les CCT doivent évoluer, malgré leur très bon niveau actuel. Les premières rondes de négociation ont d’ores et déjà eu lieu entre partenaires sociaux. Dans un sondage prévisionnel, mené en été 2017 auprès des membres CFF, transfair a d’ores et déjà évalué les besoins de développement. Le syndicat veut notamment s’engager pour une meilleure évolution des salaires, pour de plus grandes possibilités de travail à temps partiel ou une délimitation plus claire entre travail et temps libre.
 
Le trafic de marchandises en mutation
CFF Cargo doit s’adapter aux besoins de ses clients et devenir plus efficace. Un véritable assainissement doit permettre à l’entreprise de revenir au plus vite dans la zone bénéficiaire afin qu’elle devienne plus attractive pour de futurs partenaires. Parallèlement, CFF Cargo recherche des partenaires qui pourraient acquérir une participation minoritaire dans l’entreprise. Pour l’ensemble du personnel, cette situation implique une nouvelle fois une importante suppression de postes. transfair s’engage pour que les changements à venir soient réalisés de manière socialement acceptable et équitable. Le syndicat va agir sur tous les fronts pour défendre ses membres et le personnel concerné.
 
Trafic grandes lignes sur rail et route
Le domaine du trafic grandes lignes se trouve confronté à des décisions importantes : d’une part, l’Office fédéral des transports (OFT) doit décider de l’octroi d’une concession pour un service d’autocars grandes lignes à Domo Reisen. Côté rail, l’OFT n’a pas encore tranché non plus : autant les CFF que BLS courtisent des concessions de trafic longue distance. transfair s’engage pour que ce contexte de la concurrence accrue n’ait pas d’effets négatifs sur le personnel. Le syndicat continue à suivre de près les évolutions sur le rail et la route et combat résolument toute attaque contre les conditions de travail en vigueur.