Une autonomisation de CFF Cargo est impensable !

Une autonomisation de CFF Cargo est impensable ! © SBB CFF FFS
09.03.2017

Le Conseil national a suivi aujourd’hui l’idée de sa commission des transports. Il a chargé le Conseil fédéral d’élaborer des propositions pour la transformation de CFF Cargo en une entreprise autonome. transfair critique cette décision insensée !

Maintenant que le transport ferroviaire de marchandise est remis sur pied avec la Loi sur le transport de marchandises et que les CFF continuent d’exploiter le fret comme une activité principale, il est incompréhensible et inutile de remettre, déjà, des envies d’externalisation et de privatisation sur le tapis. « Une autonomisation de CFF Cargo n’est pas judicieuse, de nouveaux rapports de concurrence seraient, comme d’habitude, préjudiciables aux conditions de travail du personnel ferroviaire (CCT CFF Cargo) », souligne Anja Schuler du syndicat transfair.

Préjudiciable au rail lui-même

CFF Cargo a fait son travail. Dans tous les domaines, les coûts ont massivement baissé et la productivité fortement augmenté. En ce moment même, notamment, CFF Cargo et son personnel font preuve d’une grande flexibilité pour introduire le nouveau trafic de marchandises par wagons complets 2017, adapté à la clientèle. Ces efforts ne doivent pas être réduits à néant par une attitude irréfléchie, et il ne faut pas qu’un système éprouvé soit hâtivement renversé ! Une autonomisation entraînerait un « picorage » et vraisemblablement un retour du transport de marchandises sur la route, peu judicieux sur le plan écologique.
Domaines
SBB Cargo AG