Stratégies de CFF Cargo

Stratégies de CFF Cargo © SBB CFF FFS
09.12.2020

Sous pression, CFF Cargo SA cherche une solution viable qui lui permette de sortir de ses difficultés financières et de trouver une situation plus stable. L’entreprise de transport de marchandise est soumise à une forte pression par les différentes parties prenantes. La clarté stratégique est prioritaire, car les salariés doivent savoir où ils en sont.

CFF Cargo est depuis le 1er janvier 2019 une filiale des CFF et dispose désormais de partenaires issus du domaine des transports routiers qui détiennent 35 pourcent de CFF Cargo. En raison de la pandémie qui dure et de la baisse des volumes, l’entreprise se dirige vers un important déficit annuel. La confédération apportera une contribution unique, sous conditions. Néanmoins, les moyens pour couvrir les obligations courantes et pour la planification de l’avenir font défaut.

Clarifier la stratégie

Quelles sont les prestations que CFF Cargo doit fournir ? transfair souhaite enfin de la clarté et des perspectives à long terme. Pour transfair il est clair que l’objectif requis par la Confédération, soit une autonomie financière immédiate, n’est pas réalisable à court terme. Il en résulterait de nouvelles coupes dans l’offre et le personnel. C’est ce qu’il faut absolument éviter en procédant par des étapes intermédiaires réfléchies, tenant aussi compte d’objectifs de transfert, éventuellement avec une aide fédérale. Les nouveaux partenaires doivent eux aussi s’engager comme promis, afin que CFF Cargo puisse profiter de volumes logistiques croissants. Le transport de marchandises reste la mission principale de CFF Cargo.

Processus CCT et économies

Après la clarification de l’orientation stratégique vers la fin de l’année, CFF Cargo veut négocier avec transfair des adaptations des conditions de travail pour l’année prochaine. L’actuelle CCT peut être résiliée pour la première fois à fin avril 2022 et constitue la base pour transfair. Côté CFF Cargo, on peut s’attendre à des demandes en matière de temps de travail, dans le but de faire face à la fluctuation des volumes de transport. Tout comme les CFF, CFF Cargo a déjà fait part d’un besoin de faire des économies. transfair est disposé à négocier.

Transfert de prestations

Aux dépôts de Goldau et de Brigue, le personnel de locomotive effectue, entre autres, des transports pour CFF Cargo International. A Goldau, le nombre d’arrêts de trains de marchandises diminue progressivement et la production du trafic change en raison de la NLFA. A Brigue, certaines prestations sont également supprimées, avec un impact sur le personnel de locomotive. Dans le but d’accompagner ces changements et de présenter les requêtes du personnel, une table ronde avec CFF Cargo et un groupe d’accompagnement des syndicats a été mise en place. Il s’agit de trouver de bonnes solutions de raccordement pour les pilotes de locomotive, au cas où une suppression de postes dans les deux dépôts deviendrait inévitable.
Domaines
SBB Cargo AG