Révolution industrielle 4.0 – les transports publics de l‘avenir

Révolution industrielle 4.0 – les transports publics de l‘avenir © fotohansel /Fotolia.com
02.11.2016

Aujourd’hui a eu lieu le Congrès annuel de la branche Transports publics de transfair. Le sujet central en était la révolution industrielle 4.0 et les conséquences sur les métiers des transports publics. Pour transfair, l’être humain doit rester au centre de toutes les préoccupations. La numérisation va forcément de pair avec le développement du personnel !

A travers son exposé et en guise d’introduction au débat qui a suivi, le responsable du programme numérisation des CFF a donné aux personnes présentes un aperçu de l‘« atelier de numérisation des CFF ». Des invités compétents issus des domaines transports publics, développement professionnel et formation professionnelle se sont penchés sur la question des conséquences de la numérisation et de l’automatisation sur le monde du travail et sur les différents métiers des collaborateurs dans les transports publics.
 
Le voyage vers un monde plus numérique concerne tout le monde – clients, collaborateurs, entreprises, milieux économiques et politiques. La manière dont les évolutions vont être traitées sera donc essentielle. En ce qui concerne les emplois dans les transports publics, les entreprises et les salariés sont mis à contribution. Pour que la transformation vers de nouvelles connaissances soit une réussite, une information et une formation continue précoces sont essentiels.
 
transfair formule des revendications claires
Pour éviter la perte pure et simple de milliers d’emplois à cause de « solutions techniques intelligentes », transfair demande à ses partenaires sociaux de coordonner la numérisation avec le développement du personnel. Lorsqu’il est nécessaire de remodeler des profils professionnels, il faut toujours tenir compte du point de vue des collaborateurs, directement, ou dans le cadre de la participation au sein de l’entreprise.

Le responsable de branche Bruno Zeller trouve des mots très clairs : « Afin de pouvoir relever le défi de la révolution industrielle 4.0 et favoriser l’employabilité de tous les groupes d’âge, une information et une formation continue précoces sont obligatoires. »

Résolution transfair