Mise au concours des lignes de bus du Jura remportée par CarPostal Est-ce la meilleure solution ?

Mise au concours des lignes de bus du Jura remportée par CarPostal Est-ce la meilleure solution ? © Die Schweizerische Post | La Poste Suisse | La Posta Svizzera
05.05.2020

Même s’il est rassuré que le choix fait par les cantons du Jura et de Berne se soit porté sur une entreprise cultivant le partenariat social et ayant des conditions de travail gérée par une convention collective de travail (CCT), transfair ne peut que regretter que les commanditaires n’aient pas opté pour une solution plus consensuelle en respectant également l’intérêt régional.

Le pire scénario a été évité : le personnel conduisant les bus dans la région du Jura restera soumis à une CCT existante. Voilà la « bonne » nouvelle. Cependant, il n’y a pas que des gagnants : le choix des commanditaires s’est porté uniquement sur l’offre de CarPostal SA, au détriment de celle des Transports Publics Fribourgeois (TPF) et des Chemins de fer du Jura (CJ), qui sont les grands perdants de l’opération.
 
Choix plus judicieux possible
Comme il existait deux « lots » de lignes (8+31), il aurait été bien plus judicieux d’octroyer au minimum une partie aux CJ, une entreprise qui a déjà fait maintes fois fait preuve de ses compétences en matière de transports publics et qui est très ancrée dans la région. Cette entreprise va perdre une grande partie de son activité routière, ce qui implique aussi la suppression de postes de travail. Même si ces personnes auront la garantie d’être engagées par CarPostal SA, toutes les conditions de travail futures ne sont pas connues, notamment leur lieu de travail.
 
Garantir un avenir au personnel des CJ
Pour transfair, il est primordial que :
  • Le personnel CJ touché par ce choix ne voie pas ses conditions de travail être détériorées.
  • Le morcellement des activités des CJ n’ait aucun impact sur le personnel demeurant dans l’entreprise.
transfair n’acceptera jamais que l’on péjore les conditions de travail, et notamment les salaires, des collaboratrices et collaborateurs des CJ sous prétexte qu’une partie des recettes de l’entreprise ont été reprises par CarPostal SA. Il en va de l’avenir de ces places de travail… et des CJ.
Domaines
CJ, TPF