Externaliser CFF Cargo ? Une chicanerie de la commission des transports du Conseil national

Externaliser CFF Cargo ? Une chicanerie de la commission des transports du Conseil national © SBB CFF FFS
18.01.2017

transfair s’étonne de la décision prise le 17 janvier 2017 par la CTT du Conseil national, à la suite de quoi le Conseil fédéral devra élaborer des propositions pour transformer CFF Cargo en une entreprise autonome.

Maintenant que le transport ferroviaire de marchandise est remis sur pied et que les CFF continuent d’exploiter le fret comme une activité principale, il est incompréhensible et inutile de remettre, déjà, l’externalisation sur le tapis. Une autonomisation de CFF Cargo n’est pas judicieuse, de nouveaux rapports de concurrence seraient, comme d’habitude, préjudiciables aux conditions de travail du personnel ferroviaire (CCT CFF Cargo) et au rail lui-même.

CFF Cargo a fait son travail
L’entreprise a accompli beaucoup de travail ces dernières années, même si cela s’est malheureusement accompagné d’une réduction massive de personnel. En ce moment même, notamment, CFF Cargo et son personnel font preuve d’une grande flexibilité pour introduire le nouveau trafic de marchandises par wagons complets 2017, adapté à la clientèle. Le responsable de branche de transfair, Bruno Zeller, estime que : « Ces efforts ne doivent pas être réduits à néant par une attitude irréfléchie et des envies d’externalisation et de privatisation ! »

transfair espère que le Conseil national ne donnera pas suite à la proposition de sa commission. Ou qu’au plus tard le Conseil des Etats rectifiera le tir.