Défis 2015 de la branche Transports publics

Défis 2015 de la branche Transports publics ©Fotalia Robert Kneschke
22.01.2015

Voici les défis que nous allons relever en 2015 dans la branche Transports publics.

Remettre en question la libéralisation

La libéralisation apparaît comme un fil rouge dans le document de stratégie fort de 19 points, élaboré par l’Office fédéral des transports (OFT). Malgré les mauvaises expériences avec la libéralisation précipitée dans le fret ferroviaire, l’OFT prévoit d’accélérer la libéralisation du transport de passagers. Cela pourrait avoir de lourdes conséquences pour toute la branche. transfair va se mobiliser fortement sur ce sujet. Dans un premier temps, c’est le fret ferroviaire transfrontalier qui est directement menacé.

Pas de trains suisses dans le nouveau tunnel du Gothard?

En attribuant la concession à Crossrail SA, l’OFT a créé les conditions permettant à des entreprises étrangères de s’établir en Suisse et de menacer le marché indigène avec des salaires bradés. Crossrail paie à ses conducteurs de locomotives italiens des salaires qui se situent entre 30 et 40 pourcent en-dessous de ceux payés par ses concurrents helvétiques, CFF et BLS. Nous devons réagir.

Appliquer la convention collective de travail CFF

L’application de la nouvelle CCT CFF constituera un défi pour tout le monde. Avec cette CCT, d’importants changements entrent en vigueur, notamment par rapport aux modèles de temps de travail et de retraite. Le suivi de nos membres sera donc une tâche essentielle. Nous devons également nous attendre à ce que tout ne roule pas immédiatement. Il faudra certainement faire preuve de patience et d’indulgence jusqu’à ce que toutes les variantes soient bien intégrées et que tous les salariés s’y retrouvent.
Domaines
BLS, SBB