Résolution relative au projet « harmonisation des salaires » : un succès pour transfair

Résolution relative au projet « harmonisation des salaires » : un succès pour transfair © Gaby Möhl/transfair | René Fürst, Responsable de la branche Poste/Logistique Martin Camenisch, Co-responsable gestion du personnel, Kerstin Büchel, Responsable suppléante de la branche Poste/Logistique
05.07.2021

Précisons d’emblée les points les plus importants : les progressions salariales restent possibles, les réductions de salaire seront absorbées dans le temps et le projet « harmonisation des salaires » ne s’applique qu’aux échelons de fonction supérieurs.

transfair se réjouit que la Poste ait réagi rapidement et qu’elle ait suivi ses revendications. Pour rappel : la résolution a été adoptée lors du congrès de la branche Poste/Logistique le 10 juin. Le 17 juin, transfair a remis la résolution à la Poste (voir webnews). Il s’avère que la prise de position de la Poste est très constructive :
 
  • transfair avait demandé qu’une progression salariale au-delà de la fourchette salariale cible reste possible pour tous les collaborateurs touchés par le projet.
La Poste répond : la progression salariale reste possible : « Les fourchettes salariales cible ne sont pas considérées comme une limite à l’évolution des salaires. Après la mise en œuvre de l’harmonisation des salaires, la rémunération des personnes concernées pourra de nouveau évoluer. La Poste veillera à ce que les fourchettes salariales cible évoluent à leur tour l’année prochaine. »
 
  • transfair avait demandé : « Si une réduction du salaire devient inévitable en raison de l’hygiène salariale et de l’équité salariale au sein du groupe, elle ne doit pas être mise en œuvre en une seule étape, mais être modérée et s’échelonner sur plusieurs années. »
La Poste répond : « Les réductions de salaire seront absorbées dans le temps, car le plan social prévoit le financement entre 50 et 150% (selon l’ancienneté) de la différence annuelle de salaire, ce qui correspond de fait à un maintien du salaire jusqu’à un an et demi. En outre, la Poste applique pendant trois mois l’ancien contrat individuel de travail (salaire, frais compris) avant que cette période de plan social ne commence à courir. »
 
  • transfair avait demandé : « Le projet ne doit pas créer de préjudice pour les échelons de fonction 1-7. »
La Poste répond : « Le projet « Harmonisation des salaires » ne s’applique qu’aux échelons de fonction supérieurs : la Poste confirme que le projet en cours ne concerne que les échelons de fonction 08 et supérieurs et qu’aucun projet d’harmonisation des salaires n’est prévu pour les échelons inférieurs. Par ailleurs, le département RH de la Poste assure à transfair qu’il ne tolérera pas d’harmonisation des salaires (dans le sens de réduction/augmentation des salaires à fonction inchangée) durant la période de validité de l’actuelle CCT (jusqu’au 31.12.2023). Sont exclus de cette garantie d’éventuels projets de réorganisation au sein desquels des changements de fonction entraînent une baisse de salaire. »

Conclusion :

Cela vaut la peine de coucher ses revendications sur le papier et de se mobiliser. transfair l’a fait avec succès et les engagements de la Poste sont désormais écrits noir sur blanc.
Domaines
La Poste Suisse