Progrès en matière de rente transitoire à la Poste – nos efforts ont fini par payer

Progrès en matière de rente transitoire à la Poste – nos efforts ont fini par payer © Jochen Netzker/fotolia
14.11.2017

Dans le cadre du plan social, la Poste va prendre en charge une rente transitoire AVS pour les collaborateurs qui sont mis à la retraite anticipée entre 2018 et 2020. Après des années d’efforts de la part de transfair, les collaborateurs de la Poste sont ainsi enfin assurés de ne pas avoir à faire appel aux prestations d’autres assureurs sociaux, en cas de retraite anticipée pour raisons économiques.

L’aide actuelle n’était pas suffisante pour vivre
Jusqu’ici, celui qui était involontairement mis à la retraite anticipée suite à des réorganisations d’entreprise recevait une rente réduite de la caisse de pension. Cette rente de la caisse de pension devait suffire pour vivre, car la rente AVS n’est versée qu’à partir de l’âge ordinaire de la retraite. Bien que le capital épargne de la caisse de pension avait été renforcé, les personnes concernées s’en sortaient tant bien que mal. Il existait d’autres alternatives, comme la sollicitation d‘indemnités de chômage ou de prestations complémentaires de la commune. Ce qui équivalait à transférer la charge de financement de la réorganisation à la collectivité.
 
transfair est intervenu à tous les niveaux
Du point de vue de transfair, cette situation était injuste et peu satisfaisante. C’est pourquoi le syndicat a mis en lumière cette situation pendant des années, à travers des résolutions, dans des entretiens personnels avec la directrice du groupe Susanne Ruoff et le président du conseil d’administration Urs Schwaller, et dans le cadre de négociations CCT, caisse de pension et de salaires. Nous en avons appelé à la responsabilité sociale de la Poste en tant qu’employeur.
 
Soutien rétroactif et urgent
Nos efforts ont fini par payer. La Poste prend en charge une rente transitoire pour la mise à la retraite anticipée de collaborateurs entre 62 et 65 ans, jusqu’au versement de la rente AVS ordinaire. Jusqu’à l’âge ordinaire de la retraite, les salariés reçoivent un montant pouvant aller jusqu’à CHF 2000. Cette mesure entre en vigueur avec effet rétroactif et s’applique de ce fait également aux salariés concernés par une telle mise à la retraite en 2016 et 2017. Globalement, la Poste y affecte un montant de 30 millions de francs.
 
transfair salue la décision de la Poste
transfair se réjouit de cette avancée et du fait que l’engagement pendant de longues années porte enfin ses fruits. L’objectif atteint représente un jalon important pour nos membres et améliore la situation des collaboratrices et collaborateurs qui sont involontairement mis à la retraite anticipée suite à des réorganisations.
Domaines
La Poste Suisse