Prêts pour le monde du travail à la Poste

Prêts pour le monde du travail à la Poste
07.10.2021

« Prêts pour le monde du travail » encourage les collaborateurs à examiner leur situation personnelle et à façonner leur développement professionnel. transfair a participé à la mise au point de cette initiative et en a parlé avec Nick Rüfenacht, ambassadeur du projet.

La Poste est confrontée à des défis majeurs : sa propre réorientation, l’évolution des besoins des clients, un monde de plus en plus numérique. Dans tous ces changements, il est important d’emmener ses propres salariés et de les préparer pour l’avenir. Entretien avec Nick Rüfenacht, 24 ans, membre de transfair, chef d’équipe suppléant aux services logistiques à Ursenbach, ambassadeur de l’initiative « Prêts pour le monde du travail » et footballeur passionné.
 
Nick, peux-tu nous présenter brièvement l’initiative « Prêts pour le monde du travail » ?
« Prêts pour le monde du travail » est une initiative qui permet aux collaborateurs de se positionner dans un monde du travail qui évolue. Certains voient dans une nouvelle situation une chance, pour d’autres c’est une source d’inquiétude. C’est ici qu’intervient l’offre interne à la Poste. L’objectif de l’initiative : s’intéresser à son métier et prendre en main son développement professionnel. « Prêts pour le monde du travail » donne des informations sur les possibilités de dresser un bilan professionnel, offre de l’aide et apporte de la sécurité.
 
Tu es ambassadeur de l’initiative. En quoi cela consiste-t-il ?
On m’a demandé de participer pendant ma formation au programme de relève des cadres. Nous avons eu un jour et demi de cours et nous nous sommes familiarisés en ligne avec différentes situations, avons procédé à des auto-tests et mené des entretiens. J’ai ainsi eu un aperçu direct de ce qu’est « Prêts pour le monde du travail ». C’est une bonne chose, car l’atelier « Prêts pour le monde du travail – où en suis-je » du Centre de carrière est une opportunité, cela me donne confiance en moi dans un environnement en mutation.
Mon rôle d’ambassadeur consiste à informer, être une personne de contact et de confiance, tout en montrant l’exemple. Je suis heureux de parler de mon expérience lors de l’atelier. Pour les personnes qui préfèrent faire un bilan individuel, je les renvoie aux spécialistes de « Prêts pour le monde du travail ».
 
Quelles ont été jusqu’ici les réactions au sein de ton équipe ?
Je ne travaille à Ursenbach que depuis le 1er août. L’information initiale est encore à venir. Mon objectif est de montrer de manière exhaustive ce qu’est « Prêtes pour le monde du travail » et pourquoi c’est une opportunité. Je conseillerai également aux chefs d’équipe d’informer leurs collaborateurs de cette initiative. Il est important pour moi d’atteindre les personnes qui ont envie de participer, de répondre à toutes leurs questions et de les mettre en relation avec les personnes compétentes.
 
Si tu pouvais donner un conseil aux lectrices et aux lecteurs ? Qu’est-ce que ce serait ?
Je leur conseillerais de ne pas attendre trop longtemps en cas d’incertitudes ou de doutes. Lorsqu’on a besoin d’aide, il faut aller la chercher activement : auprès de son supérieur, auprès des ambassadeurs, auprès des spécialistes de « Prêts pour le monde du travail » ou auprès des experts de transfair.
 
En parlant de transfair. Tu es membre depuis 2015. Qu’est-ce qui t’a convaincu de devenir membre ?
J’étais en apprentissage, et la présentation de Marco Kaderli m’a interpellé. J’étais convaincu par l’offre. transfair est mon « assurance » au travail et le partenaire à qui je peux m’adresser le jour où j’ai un sérieux problème.

Suffisamment prêts pour le monde du travail ?

Toutes les informations et offres sont présentées sur le site internet de « Prêts pour le monde du travail ». Qu’il s’agisse d’un bilan professionnel par le biais d’un auto-test ou d’un entretien avec des spécialistes. Tout un chacun devrait saisir sa chance et prendre en main son développement professionnel. « Prêts pour le monde du travail » est là pour ça.
Domaines
La Poste Suisse