Poste de demain : Harmonisation ou réduction ?

Poste de demain : Harmonisation ou réduction ? © transfair | Gaby Möhl
04.07.2021

Dans le cadre de la stratégie Poste de demain, la Poste lance différentes initiatives, dont le projet « Harmonisation des salaires ». L’harmonie, c’est le mariage d’éléments opposés pour former un tout. Est-ce que cela est possible et pertinent en matière de salaires ?

Harmonisation des salaires ? Plutôt réduction des salaires !

Au niveau de son groupe, la Poste vise une politique salariale et des cadres uniforme, tout en adaptant la structure d’encadrement. Un travail égal doit être rémunéré de la même manière. Dans un premier temps, cela concerne les salaires des collaborateurs CCT (échelons de fonction 8 et 9), des cadres moyens jusqu’aux cadres supérieurs, soit quelque 3'400 personnes. Trois options se présentent à elles :
  1. Le salaire reste inchangé.
  2. Le salaire augmente (les personnes concernées vont être contentes)
  3. Le salaire baisse.
Une fois de plus, il s’agit d’argent, de beaucoup d’argent. On a voulu faire croire à transfair que Poste de demain n’était pas un projet de démantèlement. Mais comment ça s’appelle quand son salaire baisse de quelques milliers, voire dizaine de milliers de francs ? Réduction de salaire ! Demandez aux personnes concernées ce qu’elles en pensent, si elles ont envie de philosopher ou si elles veulent la stricte défense de leurs intérêts. Et quelle sera la prochaine étape ? Les EF 1-7 ?

Équité salariale. Oui, mais pas n’importe comment !

transfair veut avant tout surveiller l’ensemble, reconnaître les potentielles conséquences négatives et obtenir des mesures d’atténuation étendues. Des éléments du plan social s’appliqueront aux personnes concernées par une réduction du salaire, bien qu’il n’ait pas été prévu pour de telles situations, l’emploi n’étant pas perdu. Les réductions des salaires des uns seront compensées par des augmentations chez les autres. Cette compensation est importante, elle permettra dans la répartition actuelle de faire avancer davantage les personnes qui se situent en bas de la fourchette salariale. Lorsque la masse salariale globale baisse, ce groupe est aussi indirectement touché.
 
transfair porte une attention particulière au fait que les fourchettes salariales cibles, définies par la Poste elle-même et donc sans aucune négociation avec les partenaires sociaux, se situent bien à l’intérieur des fourchettes salariales prévues par la CCT. Les cadres vont devoir assumer une responsabilité accrue pour le salaire initial ainsi que pour la progression salariale au sein de la fourchette salariale cible, en tenant compte de l’expérience, des compétences et de la situation du marché. transfair demande en outre qu’une progression salariale reste possible. Le syndicat veut ainsi éviter que des collaborateurs soient privés d’augmentation salariale en raison du simple fait qu’ils se situent à la limite supérieure des nouvelles fourchettes salariales cibles.
Domaines
La Poste Suisse