Nouveau plan social cadres

Nouveau plan social cadres © birdy's/photocase.com
19.12.2017

Les restructurations peuvent aussi toucher les cadres techniques et dirigeants. Ces derniers mois, le syndicat transfair et les autres partenaires sociaux ont négocié, avec succès, un nouveau plan social de qualité pour les cadres. Depuis, ce plan social a été adopté par les organes décisionnels et il entrera en vigueur le 1er janvier 2018.

Au cours des négociations, transfair s’est basé sur les indications de son groupe d’accompagnement et a notamment insisté pour que des solutions nuancées, selon la situation des cadres, soient proposées, ainsi que des perspectives. Les raisons ayant conduit à l’élaboration du nouveau plan social cadres sont variées :
 
  1. Les collaborateurs sortant du champ d’application de la CCT Poste n’étaient plus protégés.
  2. transfair s’est opposé jusqu’au bout à des limitations supplémentaires du champ d’application de la Poste et a exigé un plan social cadres pour les personnes concernées.
  3. Depuis le 1er janvier 2014, la mise en place d’un plan social est obligatoire en cas de restructuration.
  4. Pression accrue suite à d’importants projets de démantèlement comme Victoria, réseau postal, management fonctionnel ou ICT.
 
Le résultat de la votation générale de nos membres cadres est sans équivoque : 96,1 pourcent ont approuvé le plan social cadres, tandis que 3,9 pourcent l’ont rejeté. Les nombreux avantages comme la protection, le financement, le reclassement externe ou la garantie d’emploi pour les collaborateurs de plus de 60 ans ont convaincu.
 
Un nouveau plan social doté de nombreux avantages
Le nouveau plan social cadres comporte de nombreux avantages importants pour le personnel concerné :
  1. Nouvelle protection pour des salariés n’étant plus soumis à la CCT,
  2. Compensation allant jusqu’à 9 salaires mensuels max.,
  3. Garantie d’emploi jusqu’à 62 ans pour les collaborateurs de plus de 60 ans,
  4. Atténuation de réductions de salaire en cas de changement de poste interne et externe, jusqu’à 150 pourcent,
  5. En cas de replacement externe, participation aux coûts jusqu’à CHF 20‘000.—,
  6. Sur demande, des collaborateurs soumis à la CCT peuvent également bénéficier des prestations du plan social cadres,
  7. Une éventuelle convention de résiliation stipule le caractère involontaire de la perte d’emploi. Cela permet de bénéficier de suite de l’indemnité de chômage, sans délai de carence.
Domaines
La Poste Suisse