Les négociations de la CCT reprennent

Les négociations de la CCT reprennent © Post
24.10.2014

Les négociations de la nouvelle CCT reprendront le 29 octobre, comme l’ont décidé les responsables de la Poste et des syndicats. L’entrée en vigueur de la nouvelle CCT est prévue pour début 2016. transfair salue la reprise des négociations. Nous nous engageons pleinement pour qu'elles aboutissent avec succès.

Le communiqué suivant, établi conjointement par la Poste, transfair et Syndicom, informe tous les salariés de la Poste de la reprise des négociations:

 

Fin mai, syndicom avait décidé de suspendre les négociations de la CCT afin de discuter de ses positions et les consolider au sein de ses organes internes. La Poste et le syndicat transfair avaient souhaité poursuivre comme prévu les négociations. transfair a profité de cette interruption pour procéder à une analyse interne des résultats intermédiaires obtenus jusqu’alors.

 

Nouvelles revendications

Au début du mois d’octobre, les syndicats syndicom et transfair ont soumis leurs revendications à la Poste pour la poursuite des négociations. Les syndicats souhaitent notamment aborder à nouveau des sujets comme la durée du travail et le système de rémunération. La Poste prend acte de ces revendications. Son objectif dans ces négociations reste inchangé: elle entend demeurer, à l’avenir également, un employeur sûr et fiable, proposant des conditions de travail équitables.

 

Nouvelle CCT prévue pour début 2016

La nouvelle CCT aurait dû entrer en vigueur le 1er juillet 2015, mais l’interruption des négociations causera un certain retard. Les responsables de la Poste et des syndicats se sont donné comme objectif une entrée en vigueur de la nouvelle CCT au 1er janvier 2016.


Au 2e trimestre 2015, la Poste et les syndicats présenteront les résultats des négociations à leurs organes respectifs pour ratification.

 

Pour les collaborateurs, rien de change en matière de conditions d’engagement jusqu’à l’entrée en vigueur de la nouvelle CCT: les rapports de travail actuels sont maintenus sans changement.