Les collaborateurs de la Poste recevront jusqu’à 400 francs de salaire en plus

Les collaborateurs de la Poste recevront jusqu’à 400 francs de salaire en plus © transfair | Gaby Möhl
22.06.2021

Jusqu’à 400 francs de salaire en plus et une rémunération minimum relevée de 0,5%: tel est le résultat de la conciliation pour les négociations salariales 2021 entre la Poste et ses partenaires sociaux. La Poste, PostFinance, CarPostal, syndicom et transfair n’ayant pas pu trouver d’accord à la table des négociations, c’est la commission paritaire de conciliation qui a décidé de l’issue. Les adaptations entrent en vigueur avec effet rétroactif à compter d’avril 2021.

Le personnel de la Poste, de PostFinance et de CarPostal va voir son salaire augmenter. Les personnes soumises à la convention collective de travail (CCT) bénéficieront dès cette année d’une hausse de salaire générale et durable, s’élevant à 400 francs par année pour un taux d’occupation de 100% (le montant varie naturellement en fonction du taux de travail). De plus, la Poste relève de 0,5% le salaire minimum pour tous les échelons de fonction et toutes les régions de rémunération.
 
Les mesures salariales 2021 concernent au total quelque 25 000 collaboratrices et collaborateurs de la Poste, environ 2500 chez PostFinance et près de 2400 chez CarPostal. Le personnel employé par les entrepreneurs CarPostal bénéficiera lui aussi d’une revalorisation équivalente. L’ensemble des augmentations entrent en vigueur avec effet rétroactif à compter d’avril 2021.

Une issue qui convient à tous les partenaires sociaux

Les mesures salariales 2021 sont le résultat de la conciliation entre les partenaires sociaux que sont la Poste, PostFinance, CarPostal et les syndicats syndicom et transfair. Après l’échec des négociations au printemps, la commission paritaire de conciliation (CPC) avait été convoquée, ce qui est prévu en de tels cas par la CCT faîtière. Celle-ci est parvenue à ce résultat final le 29 mai dernier, en s’appuyant sur la situation économique des trois entreprises de la Poste, sur les comparaisons avec des entreprises concurrentes, sur l’évolution du renchérissement ainsi que sur celle des salaires moyens selon les groupes professionnels et les régions de rémunération.
 
«Nous avons abouti à un accord qui convient à toutes les parties», a déclaré Valérie Schelker, responsable Personnel Poste et membre de la Direction du groupe, à propos de l’issue de la conciliation. «La Poste, CarPostal et PostFinance démontrent ainsi leur volonté d’être et de demeurer de bons employeurs, fiables et socialement responsables. Le relèvement des salaires minimums est particulièrement favorable aux collaboratrices et collaborateurs aux bas salaires.» Matteo Antonini, responsable du secteur Logistique chez syndicom, indique pour sa part: «syndicom salue la forme donnée aux augmentations de cette année. L’ensemble du personnel profite d’une hausse générale, et ce non seulement en 2021, mais pour les années à venir également.» René Fürst, de la branche Poste/Logistique chez transfair, se montre également satisfait de l’issue de la conciliation: «La mesure salariale générale constitue une solution durable, raisonnable et équitable, dont quasiment tout le monde profitera», résume-t-il.
Domaines
La Poste Suisse, CarPostal SA, PostFinance SA