Le congrès de branche a pris des décisions

Le congrès de branche a pris des décisions © transfair
21.04.2016

Cette année, le congrès de branche a eu lieu le 13 avril à Lucerne. Après une brève introduction sur les défis actuels de la branche, le président de branche Werni Rüegg salue les nombreuses personnes présentes, issues de tous les secteurs et de toutes les entreprises de la Poste.

Prévoyance vieillesse : il faut agir

La prévoyance vieillesse est un sujet qui concerne tout le monde. Matthias Kuert, responsable politique sociale de notre organisation faîtière Travail.Suisse, explique les tendances de l’évolution et présente la situation de la réforme de la prévoyance vieillesse. L’AVS (tout comme la caisse de pension de la Poste, d’ailleurs) est confrontée à un déséquilibre entre les assurés actifs et les personnes déjà retraitées. La génération des baby boomers part à la retraite, l’espérance de vie ne cesse d’augmenter – et il faut financer tout cela. Les caisses de pension doivent faire face au financement de l’espérance de vie prolongée. En outre, la situation des placements est difficile à cause des taux d‘intérêts négatifs. Il faut agir, mais on dispose de suffisamment de temps pour combler des lacunes de financement et pour procéder à des adaptations sans pour autant couper dans les prestations.
 
Qu’en est-il de la caisse de pension Poste ?
Le responsable de branche René Fürst présente la situation de la caisse de pension Poste et souligne que transfair tient à ce que les collaborateurs puissent partir à la retraite dignement, sans dépendre de prestations complémentaires. Des intérêts obligataires bas et la baisse des rendements du marché des actions concernent également la caisse de pension Poste. Les défis sont nombreux : la suppression de personnel en cours, des salaires moyens plus bas et l’absence d’évolutions salariales générales, par exemple, sont des facteurs par le biais desquels la Poste influence considérablement l’état de la caisse de pension. Des mesures à long terme sont nécessaires pour que le taux de couverture reste supérieur à 100 pourcent. transfair s’opposera à toute décision prise à la hâte, ainsi qu’à la poursuite de l’actuelle « tactique du salami », régulièrement critiquée par les membres.

Prévoyance vieillesse : décision

La prévoyance vieillesse alimente les débats, les interventions sont nombreuses. Il est d’autant plus important que transfair s’engage de manière déterminée, mais juste, pour ses membres. Le congrès de branche a décidé de ne pas octroyer un nouveau mandat de négociation parce que les revendications de la résolution 2014 (« Partir à la retraite dignement ») ne sont pas encore réalisées de manière satisfaisante. Ce n’est que lorsque la Poste se montrera prête à négocier sur ces points et que la caisse de pension Poste aura mené une analyse sérieuse et élaboré un concept global que des négociations pourront être envisagées.

Achat et vente de vacances

Gabriel Fischer, responsable politique économique de Travail.Suisse, présente de manière captivante l’évolution historique des vacances. Tandis que de premières dispositions étaient définies pour les employés de l’Etat, un minimum de quatre de semaines de vacances est réglementé depuis 1984. Etant donné que les vacances font souvent partie des principaux thèmes de négociation au sein du partenariat social, il existe bon nombre de réglementations spéciales allant au-delà du minimum légal. Les vacances doivent permettre aux salariés de se reposer. Un horaire de travail hebdomadaire élevé, un nombre accru d’heures supplémentaires et des trajets qui ont tendance à s’allonger sont tout autant de raisons qui font que le principe de pouvoir étendre les vacances n’a rien de mauvais en soi. A la Poste aussi, il est possible d’acheter des vacances. La compensation équivalente à deux pourcent de salaire par semaine de vacances supplémentaire est équitable et la grande flexibilité est un autre point positif. Cependant, la vente de vacances doit être considérée comme dangereuse. Car le risque de vendre des vacances pour des raisons financières est grand.

Vacances : décision

L’achat et la vente de vacances suscitent également de vifs débats. Lors du vote, il apparaît que la plupart des personnes présentes sont satisfaites de la pratique actuelle. C’est pourquoi l’accord va être maintenu. transfair va néanmoins examiner de manière approfondie si la vente de vacances n’enfreint pas la législation.

Merci !

Les participants adressent un immense compliment aux orateurs pour les informations complètes, transparentes et compréhensibles qu’ils ont reçues. Pour finir, le président de branche Werni Rüegg remercie toutes les personnes présentes pour les discussions passionnantes et engagées, pour la participation active et pour leur réflexion. Les défis sont grands, mais nous allons les relever ensemble.

Domaines
Caisse de pension Poste