La nouvelle CCT IMS a été négociée

La nouvelle CCT IMS a été négociée © Boudewij Huysmans/Unsplash
05.07.2019

Les partenaires sociaux ont conclu avec succès les négociations sur la nouvelle convention collective de travail (CCT) IMS qui sera valable à partir de 2020. transfair se réjouit que les dispositions de la CCT aient pu être étendues en faveur des collaborateurs.

L'échéance de l’actuelle CCT étant fixée à la fin de l'année 2019, les conditions d'engagement ont été renégociées au cours de ces derniers mois. « Après d'intenses négociations, nous avons réussi à obtenir un grand succès pour le personnel », explique Susanna Meierhans, responsable du partenariat social IMS et secrétaire régionale chez transfair.
 
Hormis les améliorations apportées au profit des collaborateurs, les autres dispositions contractuelles existantes sont maintenues. Les principaux changements et ajouts entrant en vigueur au 1er janvier 2020 sont détaillés ci-après :
 
  • Pauses rémunérées :
    Selon la CCT actuelle, en vigueur jusqu'au 31 décembre 2019, les collaborateurs et collaboratrices ont droit à une pause rémunérée de 15 minutes lorsque la durée de travail ininterrompue prévue est au moins égale à 3,5 heures. Avec la nouvelle CCT applicable au 1er janvier 2020, les collaborateurs et collaboratrices ont droit à une seconde pause rémunérée de 15 minutes à partir d'une durée de travail de sept heures par jour. De cette façon, il est tenu compte de la revendication pour un repos suffisant.
  • Remboursement des frais :
  • Selon l'actuelle CCT, les collaborateurs et collaboratrices du service externe reçoivent un forfait mensuel de 100 francs couvrant tous les frais de repas jusqu’à et y compris 10 francs. Les collaborateurs et collaboratrices du service externe reçoivent désormais à compter de 2020 un forfait conséquent qui passe à 250 francs, qui couvre tous les frais de repas jusqu’à et y compris 10 francs.
    Les collaborateurs et collaboratrices qui normalement ne travaillent pas au service externe reçoivent également une indemnité pour les frais en cas de prestation de travail à l'extérieur, à savoir jusqu'à 10 francs pour un petit-déjeuner, et respectivement 17 francs pour un déjeuner et un dîner. L'application IMS pour les notes de frais sera supprimée à compter de 1er janvier 2020, ce qui simplifiera le décompte des frais, également pour le personnel.
  • Formation continue :
    Il était déjà stipulé que les collaborateurs et collaboratrices ont droit et s'engagent à se former en continu et que les formations continues ordonnées par IMS comptent comme temps de travail et sont financées. A compter de 2020, les collaborateurs et collaboratrices auront aussi la possibilité de faire une demande de soutien de formation continue (sous forme de temps ou d’argent) auprès de leur supérieur(e). Si la demande est refusée, les collaborateurs et collaboratrices peuvent s'adresser à la direction des RH compétente, qui décidera. Un refus doit être motivé par écrit. De cette façon, l’acquisition de compétences et le maintien des qualifications des collaborateurs aux conditions du marché sont renforcées.
  • Convention sociale :
    Une nouvelle amélioration significative est l'augmentation de la rémunération selon l'accord social en fonction de l'âge et des années d'emploi. Il en résulte des indemnités de départ plus élevées dans certains cas.  
Comparaison de l'indemnité de départ selon l'âge et les années de service :


La nouvelle CCT IMS s'applique à compter du 1er janvier 2020 à tous les collaborateurs et collaboratrices d’IMS et d’IMSClean dont l'engagement est soumis à la CCT. Elle doit encore être approuvée par toutes les instances de décision compétentes. La nouvelle CCT IMS sera publiée dans l’Intranet après signature définitive.

Pour toutes informations complémentaires, vous pouvez vous adresser à :
Susanna Meierhans, Secrétaire régionale transfair Région Centre, tél. 031 944 41 38, e-mail : susanna.meierhans@transfair.ch
 
Domaines
La Poste Suisse, IMS SA