La Poste de demain – enfin une situation claire

La Poste de demain – enfin une situation claire © Die Schweizerische Post | La Poste Suisse | La Posta Svizzera
14.05.2020

Le secret autour de la nouvelle stratégie de la Poste est enfin dévoilé. La Poste a décidé de se réorganiser et de se développer, et non pas de démanteler. Pour transfair, c’est un signal important pour le personnel. Le syndicat va s’engager activement pour que la Poste prépare ses collaborateurs à ce voyage. transfair est soulagé qu’aucune suppression de poste ne soit prévue parmi le personnel de base.

transfair a attendu longtemps que la Poste se positionne avec sa nouvelle stratégie. Après des phases d’incertitude, notamment en raison de la fermeture de filiales chez RéseauPostal, ça y est : le recul du volume de lettres, une fréquentation en baisse, davantage de colis sont autant de défis que la Poste se prépare activement à relever. Voici les principales modifications :
  • CarPostal SA reste leader du système des transports publics régionaux sur la route.
  • Concernant les services financiers de PostFinance SA, on attend la suite en matière de la levée de l’interdiction d’octroyer des hypothèques et des crédits.
  • Swiss Post Solutions SA qui est surtout active à l’étranger devient une société anonyme autonome directement rattachée à la Poste Suisse SA.
  • Poste CH SA se restructure.
    • RéseauPostal devient une société anonyme séparée, RéseauPostal SA. L’objectif est d’ouvrir le réseau et de faciliter la collaboration avec d’autres prestataires et les autorités. De nouvelles offres de services (assurances-maladie, services de santé etc.) permettront de poursuivre la modernisation.
    • PostLogistics et PostMail fusionnent sur le point organisationnel dans l’unité Services logistiques et harmonisent les processus dans six nouvelles unités d’affaires (« Business Units » - BU).
    • Les cadres et le personnel de Finances, Personnel, Informatique, Service juridique, Communication ainsi que des parties de Développement intègrent la Poste Suisse SA.
    • IMS SA intègre Finances. 
Selon la Poste, le personnel de base demeure nécessaire. Cela veut dire qu’aucun changement d’effectif n’interviendra à ce niveau. La mise en place de la structure de gestion de la nouvelle unité organisationnelle Services logistiques touchera surtout le millier de collaborateurs dans l’encadrement.
 
Cette réorganisation stratégique représente avant tout une grande chance pour la Poste de se préparer pour l’avenir et de préparer son personnel, durant la phase de transformation. Pour transfair, il est essentiel que la Poste mise sur la garantie de l’emploi à long terme et qu’elle assume son devoir d’assistance en tant qu’employeur. 

transfair pose des revendications

Dans cette phase de transformation, le personnel est clairement au centre des préoccupations de transfair. Par chance, les conditions-cadre relevant du droit du personnel sont optimales pour une telle transformation. Grâce à l’engagement et au sens des négociations de transfair, les salariés de la Poste sont bien protégés :
  • Une CCT moderne et compatible avec la vie de famille garantit de bonnes conditions d’emploi.
  • Un bon plan social pour les salariés soumis à la CCT offre aux personnes concernées des garanties d’emploi longue durée.
  • Un nouveau programme de prévention pour les salariés soumis à la CCT soutient fortement les collaborateurs dans leur développement personnel et veille à ce que tout le monde puisse trouver sa place dans ce processus de transformation.
  • Un plan social pour les cadres, en cours de négociation, n’offre certes pas de parachute doré, mais des offres acceptables aux personnes concernées.
 
Malgré ces conditions-cadre, il reste encore beaucoup à faire. Une réorganisation ne fonctionne que si les collaborateurs et le management avancent tous dans la même direction. C’est pourquoi transfair demande qu’outre l’implication des partenaires sociaux, les besoins du personnel soient entendus. La Poste doit aussi veiller à ce que l’ensemble du personnel bénéficie d’un suivi optimal sur la voie vers la Poste de demain. Et il faut élaborer des concepts de formation pour le perfectionnement et la formation continue. René Fürst évoque un point central : « Là où cela est nécessaire, transfair demandera d’autres mesures d’atténuation dans le cadre de la procédure de consultation ». 

Et maintenant ?

La Poste réalise une procédure de consultation en juillet/août 2020. En tant que partenaire social, transfair participera à la consultation et pourra ainsi présenter ses revendications.
 
Le recrutement des postes d’encadrement jusqu’au niveau hiérarchique 3 (cadres supérieurs) pour ce qui constitue de loin la plus grande unité « Services logistiques» est en cours. L’objectif est de démarrer le 1er janvier 2021 avec la nouvelle composition. Les niveaux d’encadrement inférieurs et autres collaborateurs seront transférés dans de nouvelles organisations dans leur intégralité. Aucun poste ne sera supprimé au sein du personnel de base. 
 
La structure de gestion complète est attendue pour fin 2021 au plus tard. La CCT et les nouveaux règlements pour les cadres seront mis en œuvre le 1er janvier 2021, comme prévu. En cas de transfert d’entreprise, les contrats gardent leur validité.
Domaines
La Poste Suisse, IMS SA, CarPostal SA, Réseau postal et vente, PostMail, PostLogistique, PostFinance SA, SPS AG