L’affaire CarPostal coûte la tête de la directrice Ruoff et de l’ensemble de la direction de CarPostal

L’affaire CarPostal coûte la tête de la directrice Ruoff et de l’ensemble de la direction de CarPostal © Die Schweizerische Post
11.06.2018

Le 10 juin 2018, la bombe a explosé. Peu après que le rapport de l’analyse d‘experts ordonné par Urs Schwaller, Président du Conseil d’administration de la Poste, ait paru, Susanne Ruoff, directrice de la Poste, a annoncé son départ dans un communiqué de presse. transfair apprécie la façon d’agir de la cheffe d’entreprise.

Aujourd’hui, le Président du Conseil d’administration, Urs Schwaller, a présenté les résultats de l’analyse de l’affaire CarPostal et informé qu’avec Susanne Ruoff, c’est également l’ensemble de la direction de CarPostal Suisse SA qui a été licenciée avec effet immédiat. De plus, la structure de holding introduite le 1er janvier 2016 avec le projet IMPRESA sera annulée et l’engagement chez CarPostal France sera examiné.
 
Comme Urs Schwaller, transfair est secoué par les dissimulations de profits systématiques et l’appropriation de subventions d’une si grande envergure. C’est pour cela que les décisions prises au niveau du personnel vont dans le sens de transfair et du responsable de branche René Fürst: « Je salue le fait qu’il n’y ait pas de parachute doré pour les personnes licenciées ».
 
CarPostal doit redevenir digne de confiance!
Le Conseil fédéral a confié l’introduction d‘une procédure pénale administrative à l’Office fédéral de la police. transfair considère qu’il est important que ces analyses soient effectuées rapidement et avec le soin nécessaire.
 
transfair exige maintenant un examen de la gouvernance, un renforcement des structures de conformité et finalement des changements organisationnels chez CarPostal. Des infractions de tout genre, et particulièrement contre le droit sur les subventions, ne doivent plus avoir lieu dans le futur. C’est uniquement de cette manière que CarPostal pourra retrouver la confiance des clients, des collaborateurs, de la population, des cantons qui commandent des prestations et du régulateur.
 
Il faut combler les places vacantes générées à la direction de CarPostal ainsi qu’à la direction du groupe aussi rapidement que possible à travers des personnes dirigeantes expérimentées et compétentes. Il est important que le Poste et le personnel, qui a continué à travailler d’arrache-pied malgré l’affaire CarPostal, retrouve le calme et que les défis du futur puissent être appréhendés d’une façon socialement responsable.
Domaines
La Poste Suisse, CarPostal SA