Développements contrastés - bon bilan

Développements contrastés - bon bilan © Die Schweizerische Post
22.04.2016

Le Conseil fédéral a adopté le rapport annuel 2015 des entreprises proches de la Confédération. La Poste a atteint les objectifs du Conseil fédéral et affiche un bon bilan, malgré des développements contrastés. Elle a fourni les prestations de base en matière de services postaux et de trafic de paiement en bonne qualité et à des prix raisonnables.

La Confédération, actionnaire unique

La Confédération est l'actionnaire unique de la Poste Suisse SA. Les intérêts du propriétaire sont représentés par le Conseil fédéral. Ce dernier respecte l'autonomie de la Poste selon l'art. 3 de la loi du 17 décembre 2010 sur l'organisation de la Poste et reconnaît, en sa qualité d'actionnaire, la liberté de décision du conseil d'administration en matière de stratégie et de politique d'entreprise. Au niveau institutionnel, le rôle de propriétaire de la Confédération est dissocié de sa fonction de régulateur et d'autorité de surveillance. 

Les objectifs du Conseil fédéral

Conformément à l'art. 7 de la loi sur l'organisation de la Poste, le Conseil fédéral définit tous les quatre ans les objectifs que la Confédération se propose d'atteindre en tant que propriétaire de la Poste. La Confédération s'engage ainsi à arrêter à long terme des objectifs cohérents. Par conséquent, la Poste doit informer le Conseil fédéral annuellement de la réalisation de ces objectifs. De tels objectifs existent également pour les CFF, Swisscom et Skyguide.

Développements contrastés

En comparaison internationale, les tarifs de la Poste se classent un peu moins bien que les années précédentes, compte tenu du franc fort. La satisfaction des clients se situe à 80 points sur 100, au même niveau que les deux dernières années. Dans ses activités principales (courrier, colis, trafic de paiement et services de car postal), la Poste a pu conserver ses parts de marché. Néanmoins, le volume des lettres (-1,4% par rapport à 2014) et journaux distribués (-3,8%) a encore diminué. Dans le contexte du commerce électronique (commandes sur internet), le volume de colis a augmenté de 3,2%. La Poste s'adapte aux nouveaux besoins de sa clientèle en lui offrant de plus en plus souvent la possibilité de gérer la distribution d'envois (automates My Post 24, points PickPost, distribution le soir).

Bénéfice du groupe 645 mio. CHF

Les recettes d'exploitation ont diminué de 147 mio. CHF par rapport à l'année précédente. Le groupe affiche un bénéfice de 645 mio. CHF, soit 7 mio. CHF de plus qu'en 2014 - notamment à cause de meilleures valeurs comptables du marché de services financiers. Dans le domaine Réseau postal et vente, le résultat est moins bon que l'année précédente. Ceci est dû notamment à la diminution des opérations de guichet (lettres, colis et trafic de paiement). Tous les autres domaines ont présenté des résultats positifs. Dans le domaine des coopérations et participations, la rentabilité des sociétés à l'étranger se situe toujours clairement en-dessous de celle du groupe. Le Conseil fédéral attend une amélioration. Une part de 200 mio. CHF du bénéfice vont à la Confédération. 

Satisfaction du personnel à un bon niveau 

La satisfaction des collaborateurs se situe à un bon niveau depuis des années. transfair est impatient de savoir si les conventions collectives de travail de Poste CH SA, CarPostal SA et PostFinance SA, entrées en vigueur le 1.1.2016, vont avoir une influence sur les chiffres de la prochaine enquête auprès du personnel. 
Domaines
La Poste Suisse