Démantèlement insidieux de la distribution à domicile : la Poste prend-elle encore au sérieux son mandat de service universel ?

Démantèlement insidieux de la distribution à domicile : la Poste prend-elle encore au sérieux son mandat de service universel ? © minzpeter / Fotolia.com
03.11.2015

La loi sur la Poste et l’ordonnance y relative règlent le mandat de service universel de la Poste. Pourtant, les journaux dénoncent régulièrement un arrêt de la distribution à domicile dans des endroits isolés. Que ce soit dans les Grisons, dans l’Oberland bernois ou dans le Jura soleurois – il semble qu’aucune région ne soit à l’abri de cette diminution des prestations. On peut alors se demander si la Poste prend encore au sérieux son mandat de service universel, ou si elle fait simplement ce qu’elle veut ?

transfair s’est renseigné
La Poste affirme qu’elle examine chaque année la situation d’une bonne centaine de ménages, pour déterminer s’ils ont toujours droit à une distribution à domicile ou pas. Ce ne sont pas uniquement des aspects économiques qui entrent en ligne de compte. Dans les cas suivants, la Poste n’est pas tenue de distribuer les envois postaux à domicile :
  • difficultés démesurées (comme de mauvaises conditions de circulation)
  • mise en danger du personnel de distribution
  • non-respect des prescriptions régissant les boîtes aux lettres et les batteries de boîtes aux lettres
  • réduction de la fréquence de distribution
  • désignation d’un autre point de distribution.
 
Avant que le destinataire soit obligé d’aller chercher lui-même son courrier, un entretien a lieu avec la Poste. Les arguments sont soigneusement évalués et une décision est prise collectivement.
 
transfair mise sur le doigté de la Poste
Officiellement, il n’y a aucun programme d’envergure nationale visant à réduire la distribution de courrier de manière ciblée. Au contraire – si la Poste appliquait l’ordonnance à la lettre, des centaines de personnes auraient à craindre la fin de la distribution à domicile.
Jusqu’à présent, la Poste applique l’ordonnance avec mesure et tact. Pour la simple et bonne raison qu’elle part du principe que les envois postaux doivent trouver leur chemin vers le destinataire, sans concession.
 
transfair salue cette manière d’agir et s’engage pour la sauvegarde des emplois, même dans des régions reculées. Dans l’intérêt des salariés et dans l‘intérêt d’un bon service public !
 
Domaines
La Poste Suisse, PostMail