Congrès de branche Poste/Logistique : Avenir ? – Avenir !

Congrès de branche Poste/Logistique : Avenir ? – Avenir ! © transfair
13.04.2017

Avec les participants au Congrès de branche (CB), le responsable de branche René Fürst s’est penché sur l’avenir qui suscite de nombreux doutes. Outre les défis que la Poste va devoir relever, les orateurs invités se sont consacrés à des thèmes qui concernent tout le monde.

L’homme a de l’avenir, malgré la numérisation !
Jerôme Cosandey, responsable recherche politique sociale chez Avenir.Suisse, a démontré que le scepticisme de l’opinion publique à l’égard de nouvelles possibilités techniques n’est pas une nouveauté. Il a en même temps rassuré les participants quant au fait que le progrès a beaucoup apporté à la population, malgré les importantes mutations structurelles : le taux de chômage a diminué, le revenu brut a augmenté et la reprise économique pour raisons techniques a permis le développement de l’Etat social.

Et cela va se poursuivre à l’avenir. Il va y avoir des métiers qui changent. Des métiers nouvellement créés et d’autres qui ne seront jamais supplantés par le progrès, à cause de leur dimension humaine. Soutenir le rythme de ces changements va représenter un grand défi. Mais il est important de percevoir l’innovation comme une chance.

Poste Immobilier Management et Services SA (IMS) sur de nouvelles voies
Stefan Dürig, responsable IMS, a souligné qu’IMS pouvait envisager un avenir positif. Bien qu’IMS va perdre beaucoup de revenus à cause de la transformation du réseau d’offices de poste. Car en se focalisant sur de nouvelles valeurs – transparent, entrepreneurial et sympathique – et grâce à de nouveaux contenus stratégiques, IMS va réussir à assumer les tâches à venir.

Il y aura toujours un avenir – la question est seulement de savoir à quoi il ressemble.
Avant que le Congrès de branche décide de la suite des négociations salariales, Manfred Wiedner, président du conseil professionnel Poste/Télécom de l’organisation faîtière EUROFEDOP/CESI a exprimé un avis critique quant à la numérisation et exhorté les participants à continuer leur engagement en faveur de bonnes conditions de travail.

Salaires et caisse de pension – le CB prend position
Les âpres négociations salariales sont toujours en cours. René Fürst a demandé au CB dans quelle direction transfair devait continuer ses négociations. Le CB s’est déclaré favorable à un paquet salarial équilibré, tenant compte de mesures individuelles, cotisations aux CP et versements uniques.

Les négociations concernant la consolidation de la CP Poste ne sont pas encore terminées non plus. transfair défend les intérêts de ses membres et vise des solutions durables. Le CB est d’accord qu’il faut se focaliser sur le maintien de l’objectif de prestation et soutient l’étude d’éventuelles solutions alternatives.

Conseil de fondation CP Poste
Le Congrès de branche a fait la connaissance des cinq candidats et a désigné, à l’unanimité, Nathalie Kunz (sortante, conseillère RH l), Markus Mathys (nouveau, responsable zone de distribution), Daniel Huber (nouveau, conseiller RH), Fritz Bütikofer (nouveau, responsable Région Centre transfair) et Manuel Murer (nouveau, directeur suppléant transfair) comme candidats au Conseil de fondation de la CP Poste.

Un grand merci !
Après le délicieux repas de midi aux notes grisonnes, les participants ont échangé au sein de leurs assemblées d’entreprise et de secteur, avant de présenter les nouveaux comités.

Pour finir, le président de branche Werner Rüegg et le responsable de branche René Fürst ont chaleureusement remercié les personnes présentes pour leur participation. Ils ont également adressé un grand merci à la section hôte « Calanda », à l’équipe d’organisation, au comité de branche ainsi qu’aux responsables du suivi des partenariats sociaux.