CCT 2015: Accord concernant des points du champ d’application, de la durée du travail et du système de rémunération

CCT 2015: Accord concernant des points du champ d’application, de la durée du travail et du système de rémunération © Foto Die Schweizerische Post AG
17.02.2014

Les délégations de la Poste, du syndicat syndicom et de l’association du personnel transfair chargées de négocier la nouvelle CCT ont trouvé un accord concernant des points du champ d’application, de la durée du travail et du système de rémunération. Il s’agit là de résultats intermédiaires. Les organes décisionnels de la Poste et des syndicats devront ensuite accepter le résultat global après la fin des négociations.

Les négociations sur la CCT 2015 ont commencé en août 2013 et jusqu’ici, les thèmes suivants ont été abordés:

 

Champ d’application

Les parties ont décidé de négocier une CCT faîtière commune pour la Poste CH SA, PostFinance SA et CarPostal Suisse SA. Tous les éléments principaux seront ainsi réglés dans la CCT faîtière. Les thèmes spécifiques seront ensuite discutés lors de négociations séparées avec chaque société du groupe. Les collaborateurs des sociétés du groupe recevront successivement une CCT de leur SA comprenant les réglementations de la CCT faîtière.

 

Durée du travail

La durée de travail hebdomadaire réglementaire reste de 42 heures. Pour des motifs de simplification, l’actuelle semaine de compensation sera convertie en semaine de vacances. Les allocations pour travail de nuit et pour travail le dimanche devront être assurées dans la caisse de pensions.

 

Système de rémunération

A l’avenir, l’augmentation du salaire sur la base des années d’expérience ne sera plus automatique. En contrepartie, 0,4% devra être disponible chaque année pour l’augmentation des salaires. Il sera toujours possible de prendre des mesures salariales individuelles et générales dans le cadre des négociations salariales annuelles. Un salaire minimal par échelon de fonction sera défini pour remplacer l’actuelle fourchette des salaires de départ. A l’avenir, pour remplacer l’allocation marché du travail, des fourchettes régionales des salaires devront être définies par fonction – l’actuelle allocation marché du travail (AMT) sera donc intégrée au salaire.

 

Plan social

Toutes les parties sont également d’accord de reprendre sans changement le plan social actuel dans la CCT Poste 2015, celui-ci ayant fait ses preuves.

 

Participation au niveau de l’exploitation

La participation au niveau de l’exploitation fait également l’unanimité. Celle-ci sera pratiquement reprise telle quelle dans la nouvelle CCT. Les commissions spécialisées et les commissions du personnel pourront donc poursuivre leurs activités. La nouveauté consiste à permettre la création d’une commission à partir de 50 collaborateurs (actuellement il en faut 100).

 

Perspectives

Au cours des prochaines négociations, il est possible que des thèmes déjà traités soient remis en discussion. Les résultats actuels doivent donc être considérés comme provisoires. Les organes décisionnels de la Poste et des syndicats devront ensuite accepter le résultat global après la fin des négociations.

 

Avec la nouvelle CCT, l’objectif est de tenir compte à la fois du développement économique de l’entreprise, des préoccupations du personnel, du contexte social et des nouvelles conditions-cadres légales (p. ex. changement de la loi sur la durée du travail pour Poste CH SA et PostFinance SA).

Les négociations sur la CCT Poste pour Poste CH SA, PostFinance SA et CarPostal Suisse SA devraient se conclure d’ici la fin de l’année. Les conditions d’engagement des sociétés du groupe devraient être négociées entre 2014 et 2015 (p. ex. DMC, Mobility Solutions, Poste Immobilier Management et Services SA, SecurePost SA). La CCT Poste devrait entrer en vigueur en 2015 et être valable jusqu’en 2018.

Domaines
La Poste Suisse, Réseau postal et vente, PostMail, PostLogistique, CarPostal SA, PostFinance SA, PostLogistics SA, SecurePost SA, SPS AG