Conditions d’engagement plus modernes et plus favorables à la famille pour le personnel de la Poste

Conditions d’engagement plus modernes et plus favorables à la famille pour le personnel de la Poste © Die Schweizerische Post | La Poste Suisse | La Posta Svizzera
06.05.2020

La Poste, le syndicat syndicom et le syndicat transfair ont conclu avec succès les négociations relatives à la nouvelle convention collective de travail faîtière et à la convention collective de travail d’entreprise (CCT) de Poste CH SA. Les délégations chargées de négocier se sont mises d’accord sur une CCT dotée de conditions d’engagement modernes et favorables à la famille. La CCT entrera en vigueur le 1er janvier 2021. CarPostal et PostFinance se voient dotées de conventions collectives de travail séparées sur la base de la nouvelle convention « CCT faîtière ».

Les négociations entre la Poste et les syndicats ont révélé des intérêts différents, mais se sont déroulées dans un esprit de collaboration constructif. Les trois partenaires sociaux ont négocié la nouvelle convention « CCT faîtière », qui définit la collaboration entre les partenaires sociaux. Cet accord s’applique à environ 70% de l’effectif, soit quelque 32 000 collaborateurs et collaboratrices de Poste CH SA, CarPostal SA et PostFinance SA.

Les trois partenaires sociaux ont également négocié la nouvelle CCT d’entreprise pour Poste CH SA, qui règle les conditions d’engagement du personnel de Poste CH SA. Les délégations chargées de négocier se sont entendues sur un paquet global comprenant des conditions d’engagement modernes et favorables à la famille, qui contribuent à la stabilité en période de changement.
 
Égalité salariale, protection contre la discrimination et conciliation de la vie professionnelle et de la vie privée
Pour le personnel de Poste CH SA, la nouvelle CCT d’entreprise comporte des améliorations importantes, en particulier dans le domaine de la famille et sur le plan de la conciliation entre vie professionnelle et vie privée. Le congé de maternité a été étendu: outre le congé payé de dix-huit semaines, il existe désormais un droit à un congé non payé de six semaines supplémentaires au maximum. Le congé de paternité, qui s’applique désormais aussi à la compagne d’une mère vivant en couple avec une personne de même sexe, passe de deux à quatre semaines.

Lorsque les deux parents travaillent au sein du groupe Poste, ils peuvent désormais cumuler l’intégralité des semaines payées et non payées de leur congé de maternité et congé de paternité pour se les répartir entre eux, dans le cadre d’un congé commun de prise en charge des proches. Autre nouveauté: les membres du personnel ont le droit de ne pas être joignables. Par ailleurs, les collaborateurs et les collaboratrices qui travaillent à temps partiel selon un plan d’affectation peuvent fixer, d’entente avec leur équipe, des jours bloqués où ils ne peuvent être amenés à travailler que s’ils le souhaitent.
 
S’agissant de l’égalité salariale également, le résultat des négociations est réjouissant: les différences salariales qui ne peuvent s’expliquer entre hommes et femmes sont vouées à disparaître. La Poste veillera désormais à la transparence des salaires dès le stade de la mise au concours des postes. Les collaborateurs et les collaboratrices ont en outre la possibilité de signaler de manière anonyme les discriminations salariales sur la plateforme postcourage.ch. De plus, la Poste portera à l’avenir une attention particulière à la protection contre les discriminations: l’article sur l’égalité de traitement a été considérablement étoffé. Il englobe désormais une protection contre la discrimination en raison de caractéristiques personnelles telles que l’origine, l’âge, l’état de santé, l’orientation sexuelle et le mode de vie.

Toutes les parties sont satisfaites du résultat des négociations 
Valérie Schelker, responsable Personnel, se réjouit de ces résultats: « C’est un signe important qui montre qu’à travers le dialogue, nous parvenons à trouver des solutions viables et équitables qui bénéficient tant à l’entreprise Poste qu’au personnel. » Les syndicats syndicom et transfair se félicitent également de ce bon résultat. « La nouvelle convention collective de travail améliore les conditions de travail et protège les employés de la Poste. Le droit de ne pas être joignable et la plus grande autonomie de temps pour le personnel travaillant à temps partiel sont une évolution positive. Les quatre semaines de congé de paternité et le congé de prise en charge des proches pour les parents constituent des avancées sociales qui font figure de modèle pour d’autres secteurs », déclare Matteo Antonini, responsable du secteur Logistique chez syndicom.

René Fürst, responsable du secteur Poste/Logistique auprès du syndicat transfair, s’avère lui aussi satisfait: « Cette nouvelle CCT améliorée représente, avec le plan social moderne et le nouveau programme de prévention, le dernier élément d’un système de solidarité solide et doté de multiples facettes. Une fois de plus, tous les partenaires sociaux sont parvenus à développer la CCT au bénéfice de l’ensemble du personnel. » Le résultat des négociations est un premier jalon important. Il faut maintenant faire vivre cette CCT 2021 et mettre en œuvre les dispositions contractuelles dans le cadre du partenariat social.
 
Entrée en vigueur de la nouvelle CCT le 1er janvier 2021 
Les organes de décision, c’est-à-dire le Conseil d’administration de la Poste ainsi que les organes compétents chez syndicom et transfair, ont approuvé le résultat des négociations. La nouvelle CCT faîtière et la CCT d’entreprise de Poste CH SA entreront donc en vigueur le 1er janvier 2021. La nouvelle convention remplace la CCT 2016 et sa durée de validité est de trois ans. CarPostal et PostFinance se verront dotées de CCT d’entreprise séparées, élaborées sur la base de la nouvelle CCT faîtière, qui prendront en considération les particularités et les conditions-cadres spécifiques à leurs secteurs. PostFinance a achevé les négociations fin mars; le résultat doit encore être approuvé par le Conseil d’administration de PostFinance et par les instances des partenaires sociaux. Les négociations concernant CarPostal sont encore en cours.
 
Les collaborateurs et les collaboratrices de PostLogistics SA, SecurePost, Swiss Post Solutions, IMS et de la distribution matinale Presto possèdent leur propre CCT et ne sont pas concernés par les négociations CCT 2021. Le personnel de DMC est, lui aussi, soumis à une CCT séparée, qui fait actuellement l’objet de négociations.
Domaines
La Poste Suisse