CarPostal : grâce à transfair, la protection de la personnalité est maintenue

CarPostal : grâce à transfair, la protection de la personnalité est maintenue
27.04.2018

CarPostal avait informé les partenaires sociaux début 2017 que la première lettre du prénom ainsi que le nom de famille du personnel roulant seraient indiqués sur le tableau d’information des voyageurs, dans le cadre du projet « architecture système intégrée » (ISA), dès 2018. transfair avait fait état de ses inquiétudes par rapport à la protection de la personnalité.

Depuis l’annonce de l’intention de CarPostal, transfair s’était opposé à cette limitation de la liberté de choix et à cette attaque contre la protection de la personnalité. Le syndicat avait demandé que les membres du personnel roulant puissent déterminer eux-mêmes s’ils souhaitaient rouler sous un nom ou sous un numéro. Le préposé fédéral à la protection des données et à la transparence a également constaté que l’intérêt sécuritaire du personnel était prépondérant par rapport à l’intérêt marketing de l’employeur.
 
L’engagement de transfair paie
transfair a persévéré. Plus d’une année après, le syndicat a obtenu que le personnel roulant puisse continuer à décider s’il veut rouler sous un nom ou sous un numéro, même avec ISA. En conduisant des bus de nuits notamment, le numéro peut présenter un net avantage. La protection de la personnalité du personnel roulant de CarPostal continue à être prise en considération, grâce à transfair.
Domaines
CarPostal SA