CarPostal : Solde des heures de travail

CarPostal : Solde des heures de travail © Die Schweizerische Post | La Poste Suisse | La Posta Svizzera
28.08.2019

En accord avec et CarPostal et syndicom , transfair a convenu d’une procédure uniformisée pour le solde des heures de travail accumulées par le personnel de conduite. Des mesures visant à une réduction la plus rapide possible des soldes de temps interviendront pour les collaborateurs concernés.

Début août 2019, CarPostal et les représentants des syndicats transfair et Syndicom ont adopté une convention réglant la question des soldes horaires négatifs et positifs du personnel de conduite chez CarPostal. Ainsi, les supérieurs examineront les affectations prévues et réalisées des collaboratrices et des collaborateurs à intervalles réguliers. Les soldes seront corrigés une fois par an et, le cas échéant, des mesures concrètes seront prises.
 
Le moment de la remise à zéro ou le moment du contrôle annuel est fixé pour chaque zone d’exploitation de manière uniforme et contraignante. Tandis que les dates sont uniformes pour chaque zone d’exploitation, elles peuvent différer au sein d’un secteur.
 
Lors de la remise à zéro, les heures négatives sont à la charge de l’employeur si la raison de leur accumulation est le fait de l’employeur (plan du service, état des ordres, etc.). Si le solde négatif est le fait du collaborateur/de la collaboratrice (souhait, comportement, etc.), le solde horaire négatif est intégralement transféré à la période annuelle suivante.
 
Dans le cas de collaborateurs à temps partiel, si le nombre d’heures annuelles est dépassé de 5% lors de la remise à zéro, les supérieurs devront mener un entretien avec le collaborateur/la collaboratrice. Il s’agira alors de déterminer la façon dont le solde positif peut être réduit dans un délai raisonnable. Le résultat sera consigné par écrit sur le formulaire uniformisé.
 
Les mesures adoptées doivent garantir le respect des taux d’occupation convenus dans le contrat de travail. De plus, les soldes de temps de travail élevés ou bas peuvent être détectés précocement et des mesures correspondantes peuvent être engagées.

transfair salue les nouvelles réglementations
La réglementation contraignante selon laquelle les supérieurs hiérarchiques doivent mener un entretien avec les collaborateurs lorsque les heures annuelles sont dépassées de 5 pourcent au moment de la remise à zéro marque une avancée importante pour transfair. Le syndicat avait tôt fait de constater que de nombreux secteurs et entreprises répercutent leurs besoins en flexibilité sur les salariés à temps partiel en les utilisant comme des pions. Dans sa pétition « Prendre les salariés à temps partiel pleinement au sérieux », le syndicat transfair demande une meilleure planification des jours de travail et de vacances. Les nouvelles réglementations répondent justement à ce besoin. Pour transfair, c’est un pas important vers une amélioration des conditions de travail – aussi pour les salariés à temps partiel.
 
Domaines
CarPostal SA