Numérisation : à quoi devons-nous nous attendre ?

Numérisation : à quoi devons-nous nous attendre ? © Weissblick
12.09.2016

Jeudi dernier a eu lieu à Berne le forum « Chances et défis de la numérisation » organisé par transfair. En présence de prestigieux spécialistes scientifiques et politiques ainsi que de re-présentants de Swisscom et de la Poste, nous avons osé un regard vers l’avenir et soulevé des questions brûlantes.

Tous les domaines du travail et de la vie sont désormais touchés par la numérisation. Le monde du travail va se modifier de manière fondamentale. Dans son exposé, le professeur Dirk Helbing de l’EPF Zurich a présenté un scénario d’avenir fascinant, mais également inquiétant. « Les gros volumes de données sont le pétrole de demain », a-t-il souligné, tout en ajoutant que les sociétés européennes devaient se préparer aux profonds changements évoluant rapidement. « C’est sûr, les ordinateurs vont exécuter de nombreuses tâches. Jusqu’à 50% des emplois peuvent disparaître dans la nouvelle organisation économique », a dit Helbing, « mais d’un autre côté, beaucoup de nouveaux emplois vont voir le jour ». Notamment dans les domaines low carbon economy, recyclage, transports personnalisés, co-création et développement de produit.
 
Progrès à l’issue positive ?
Pendant le débat, Min Li Marti a démontré que l’optimisme peu critique n’est pas de mise. La conseillère nationale PS estime que le progrès à l’issue positive n’est pas une loi de la nature. La numérisation peut entraîner, par exemple, une hausse du chômage qui peut à son tour provoquer un comportement plus populiste. De manière générale, il est important de créer un système social et des conditions cadre nécessaires à limiter les inégalités dans la société de demain.
 
Qu’est-ce qui attend transfair ?
Il est ressorti des discussions que les syndicats doivent relever d’importants défis en relation avec la numérisation. transfair est persuadé que les syndicats jouent un rôle prépondérant dans la transition vers la société numérique. Avec les partenaires sociaux, nous devons veiller à ce que les salariés soient préparés pour l’avenir. Nous allons continuer à conseiller à nos membres de se perfectionner professionnellement et à demander aux employeurs d’encourager la formation continue de leurs salariés. L’objectif est d’accompagner le changement révolutionnaire à venir et de donner sa place à chaque partie de la population. Ou, comme l’a dit notre président Stefan Müller-Altermatt à l’issue de la manifestation : « Le voyage sera long, mais transfair emmène tout le monde. »
 
Plus d’informations sur le forum dans le magazine 16/05
Dans notre prochain magazine, nous allons publier un article détaillé sur cet événement ainsi que sur les conséquences de la numérisation dans les branches Poste/Logistique et Communication.
 
Plus d’informations sur la numérisation au Congrès de branche Transports publics
Pour les collègues de la branche Transports publics, le Congrès de branche avec un débat sur la numérisation dans les transports publics aura lieu le 2 novembre 2016.