transfair s'engage pour 2 semaines de congé paternité

transfair s'engage pour 2 semaines de congé paternité ©KEYSTONE/Gaetan Bally
07.06.2020

Le peuple votera sur un congé paternité de deux semaines le 27 septembre 2020. transfair s’est fixé comme objectif de gagner cette votation.

Le syndicat s’engage depuis toujours en faveur d’une politique familiale moderne et met l’accent sur ces thèmes dans ses négociations CCT. Il est grand temps que la Suisse bénéficie d’un congé paternité qui ne dépende pas que du bon vouloir de l’employeur. Ces deux semaines de congé paternité constituent un petit pas dans la bonne direction et un investissement dans les familles et les PME en Suisse. transfair lance d’ores et déjà un appel à ses membres : le 27 septembre 2020, dites OUI au congé paternité.

-> soutenir la campagne maintenant

Pour la famille
Les pères veulent prendre leurs responsabilités. Aujourd’hui, la plupart des parents travaillent tous les deux. Et même si la mère fait du travail familial non rémunéré, le père veut partager la responsabilité de la famille. Cela inclut la période qui suit la naissance: elle façonne toute la vie familiale.

Pour la société
Une société est aussi forte que ses familles. Les familles qui fonctionnent sont l'épine dorsale d'une communauté stable. La crise de coronavirus l'a montré. Le congé paternité contribue au développement de familles stables. C'est un investissement dans une société capable de résister à la crise.

Pour l'économie
Les PME profitent d’un congé paternité. Les grandes entreprises sont des employeurs attrayants: contrairement aux PME, elles peuvent déjà aujourd'hui se permettre un congé paternité. Le congé paternité est peu coûteux car les coûts sont répartis sur l'ensemble des employés et des employeurs.
Domaines
Conciliation travail-famille, Politique