Oui au renforcement de la chaîne de la mobilité

Oui au renforcement de la chaîne de la mobilité © monticellllo
06.02.2017

transfair dit Oui au Fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (FORTA) et ainsi à une base solide en faveur de toute la chaîne de la mobilité. Ce pendant routier au projet ferroviaire FAIF doit assurer à long terme le financement des routes nationales. En outre, les futures contributions aux projets pour le trafic d’agglomération seront garanties, grâce à l’inscription du FORTA dans la Constitution.

Il n’y a pas que le trafic individuel qui profite du FORTA. Le projet élimine les goulets d’étranglement, étend le réseau des routes nationales et se charge de l’exploitation et de l’entretien des routes nationales, ce qui profite aussi aux transports publics. Car les routes sont certes essentielles pour le trafic automobile, mais aussi pour les transports publics qui opèrent à deux tiers sur les routes. Le renforcement du trafic d’agglomération est important pour les usagers individuels de la route, mais aussi pour nos membres et partenaires sociaux de la branche Transports publics. Dans les agglomérations notamment, le trafic augmente sans cesse. C’est spécialement là qu’il faut encourager de manière durable les projets de transport pour le tram, le bus, le vélo et les piétons.

Oui au FORTA

Le projet garantit durablement un réseau routier performant – notamment pour les transports publics. Nous en profitons tous. Même si 650 millions seront imputés au budget général de la Confédération et même si transfair aurait souhaité une participation financière plus élevée du trafic individuel, transfair recommande de dire Oui au FORTA.
Domaines
Politique