Le système éprouvé des transports suisses est renforcé !

Le système éprouvé des transports suisses est renforcé ! © Parlamentsdienste 3003 Bern
05.06.2016

En rejetant l’initiative « Vache à lait », le peuple s’est prononcé en faveur du système éprouvé des transports suisses. transfair se réjouit de ce résultat. On a réussi à mettre en évidence les risques liés aux mesures d’austérité radicales de l’ordre de 1.5 milliard de francs.

L’initiative « Vache à lait » n’aurait en aucun cas résolu les problèmes résultant de la mobilité croissante. L’acceptation de l’initiative aurait eu pour conséquences directes des coupes douloureuses dans d’importantes tâches publiques, notamment dans le domaine des transports publics, de la formation et de la recherche ainsi que dans l’armée. Le personnel de la Confédération aurait lui aussi ressenti ces économies considérables. Le souverain a écarté ce danger imminent. Compte tenu de la situation financière déjà tendue, l’initiative « Vache à lait » n’aurait pas été supportable, car elle aurait privé le budget fédéral d’un montant de 1.5 milliards de francs par an.
 
Le peuple suisse donne un signal clair et ne veut pas que la route et les transports publics soient mis en opposition. Le fonds proposé pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (FORTA) constitue la meilleure solution pour le développement de la mobilité. Il offre la possibilité d’un cofinancement durable et suffisant du trafic d’agglomération. Et le projet FAIF, adopté à une large majorité par le peuple, garantit le financement de l’exploitation, de l’entretien et de l’aménagement du réseau ferroviaire.
Domaines
Service Public, Politique