Le Congrès de transfair placé sous le signe du service public

Le Congrès de transfair placé sous le signe du service public © transfair
25.05.2018

Le Congrès annuel de transfair a eu lieu le 25 mai 2018 à Berne. Les participants ont adopté, entre autres, la nouvelle stratégie du syndicat et une importante résolution qui se focalise sur le maintien du service public dans les régions périphériques.

Après l’allocution de bienvenue de Stefan Müller-Altermatt, conseiller national et président de transfair, les participants se sont penchés sur les résolutions des branches et sur celle de transfair.
 
Résolutions 2018
Albane Bochatay, collaboratrice scientifique, a présenté une nouvelle résolution pour 2018 : à cause de la hausse incessante des primes maladie, le personnel ne ressent pas l’effet des accords salariaux positifs dans le porte-monnaie. La résolution demande que le paramètre de la hausse des primes d’assurance-maladie entre dans les négociations salariales.
 
La branche Communication adopte elle aussi une nouvelle résolution pour 2018. Avec « Halte à la suppression massive d’emplois chez Swisscom », transfair veut encourager le Conseil fédéral à reconsidérer les objectifs fixés pour Swisscom. Car il est inacceptable que certains de ces objectifs entraînent une suppression massive d’emplois.
 
Les résolutions des branches Administration publique et Transports publics, adoptées en 2017, sont toujours valables et restent en vigueur.
 
La résolution de transfair, également adoptée à l’unanimité, est consacrée à une problématique constatée dans toutes les branches : le retrait d’emplois des régions périphériques qui entraîne une centralisation des emplois dans les régions plus peuplées. Avec sa résolution, transfair veut enrayer la suppression d’emplois et de services, comme par exemple la fermeture des guichets de PostFinance ou des CFF.
 
Bien armés pour affronter l’avenir, grâce à la nouvelle stratégie
A l’issue d’un workshop de stratégie, après l’implication de la base et différentes rondes de révision, la nouvelle stratégie de transfair 2018-2022, présentée par Stefan Müller-Altermatt, est adoptée à l’unanimité. Avec sa nouvelle stratégie, transfair renforce ses valeurs existantes et définit clairement les orientations pour son avenir.
 
Travailler dans la dignité – en Amérique centrale et dans la Suisse digitalisée
Dans son exposé, Andreas Jahn, responsable communication de Brücke • Le pont, a présenté les différents projets de l’organisation d’entraide de transfair. Il a expliqué de manière saisissante l’énorme différence que fait l’engagement pour le projet « Travail en dignité » et exprimé la reconnaissance de Brücke • Le pont pour le soutien permanent.
 
Boris Zürcher, chef de la Direction du travail du SECO, a expliqué dans le cadre de sa présentation pourquoi le progrès technologique est le seul moteur durable de la croissance économique et révélé le secret du succès économique de la Suisse.
 
Elections 2018
Avant la fin d’un Congrès passionnant, marqué par des échanges animés, ont eu lieu les élections annuelles. A l’unanimité, Ursula Bürgi a été réélue au comité pour la branche Administration publique. Elle adhère à transfair depuis 15 ans déjà et elle est un membre précieux du comité depuis 2014. La commission de gestion qui contrôle les comptes annuels de transfair est également de nouveau au complet : Karin Posch, responsable ressources du Secrétariat d’Etat aux questions financières internationales, a été élue à l’unanimité.