cablex : Améliorations de la CCT

cablex : Améliorations de la CCT
26.10.2019

transfair a profité du projet d’intégration du personnel CFS chez cablex pour exiger des améliorations de certaines dispositions de la CCT cablex. Ces négociations ont porté leurs fruits. La CCT cablex contient dorénavant quelques améliorations notables en faveur du personnel.

Deux jours de plus
Pour les congés syndicaux, les membres d’un comité d’entreprise ont droit jusqu’à dix jours d’absences payées par an. Les autres membres d’un syndicat contractant disposent de quatre jours au maximum par an pour leur participation à des conférences d’entreprise ou autres assemblées syndicales.

Libérations temporelles
Au lieu de fixer un nombre de jours forfaitaire dont les membres de la représentation du personnel bénéficient, le nouvel accord prévoit des libérations temporelles déterminées selon le pourcentage du taux d’occupation.
Le président de la RP aura ainsi droit à des absences payées jusqu’à 30% de son taux d’occupation pour ses activités en lien avec son mandat. Le vice-président disposera de 20% et les autres représentants du personnel de 10%. Ces libérations comprennent également les formations et formations continues, exception faite pour les nouveaux membres qui bénéficient de deux jours de formation supplémentaire la première année de leur mandat.

Una participation forte
Ces nouvelles dispositions plus favorables valorisent le rôle des employé-e-s qui s’engagent dans l’intérêt de leurs collègues. Elles renforcent considérablement le droit de participation. Afin que celui-ci puisse s’exercer pleinement, il est en effet indispensable que les représentant-e-s du personnel disposent de suffisamment de temps, bénéficient des compétences nécessaires et puissent profiter d’une formation adéquate.

Formation continue nécessaire
A partir de 2021, les collaboratrices et collaborateurs pourront prétendre à cinq jours de formation continue par année (actuellement trois jours). Avec cette mesure, cablex s’aligne sur Swisscom et donne un signal fort. Si le succès de l’entreprise s’acquiert et se maintient grâce aux compétences de son personnel, la responsabilité de la formation continue doit être partagée entre employeur et employé-e-s. Chaque collaboratrice et chaque collaborateur devra être proactif et réfléchir à son développement personnel et professionnel.
Domaines
cablex, Swisscom