Personnel motivé et bien formé chez Swisscom ?

Personnel motivé et bien formé chez Swisscom ? © Swisscom
08.02.2017

Le syndicat transfair déplore la poursuite des restructurations chez Swisscom. Bien que l’entreprise affiche de solides performances, elle poursuit sa politique de rationalisation afin de diminuer les coûts. Mais pour transfair, il est clair que sans personnel motivé et bien formé, il n’y aura pas d’avenir et ni de succès pour Swisscom !

Le secteur de la Communication doit faire face à des défis importants. Outre la pression de la concurrence, la nécessité de diversification et l’évolution technologique, la numérisation va toucher de plein fouet les entreprises et le personnel de la branche. Swisscom, leader sur le marché suisse n’échappe pas à cette situation. Ainsi, la pression sur le personnel devient toujours plus forte pour atteindre parfois le seuil de l’intolérable. Le stress augmente de même que le sentiment d’insécurité. « Les responsables doivent prendre conscience de cette situation préoccupante, informer plus clairement sur la stratégie de l’entreprise et développer des mesures de formation », dit le responsable de branche de transfair, Robert Métrailler.

Se préparer à la numérisation

La numérisation modifie le monde du travail de manière fondamentale, et cela dans tous les domaines. Si ce phénomène présente de nombreux avantages, il est aussi source de dangers, si on ne parvient pas à adapter les conditions de travail à ces nouvelles exigences. C’est pourquoi transfair souhaite traiter ce thème avec les responsables de Swisscom. Nous souhaitons donner toutes les chances au personnel afin qu’il puisse maintenir sa capacité sur un marché du travail toujours plus tendu. Cette exigence est d’autant plus légitime, sachant qu’une grande partie des collaboratrices et collaborateurs ont plus de 50 ans. L’aspect de la formation continue et du développement professionnel revêt à cet égard une importance capitale.

Etablir des règles

De nombreuses formes de travail perdent leur dépendance géographique et temporelle. De plus, la flexibilisation du travail comporte également le risque que les horaires et les prestations de travail ne pourront plus être protégés. Cette flexibilisation doit aussi profiter aux employé-e-s. Il n’est plus acceptable que l’évolution technologique et les enjeux économiques pénalisent systématiquement les collaboratrices et les collaborateurs de l’entreprise. Les questions relatives à la sécurité des données et à la protection des droits de la personnalité doivent aussi être abordées.

Des négociations indispensables

transfair va intégrer ces réflexions dans le cadre des futures négociations de la convention collective de travail avec Swisscom. En complément aux aspects liés au développement personnel et à la numérisation, transfair mettra également l’accent sur l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie familiale ainsi que sur l’aspect salarial. Sans un personnel motivé et bien formé, pas d’avenir et de succès pour Swisscom !
Domaines
Swisscom