Nos engagements

Nos engagements © transfair
transfair est partenaire social de Swisscom SA et ses sociétés. La branche communication est particulièrement concernée par les progrès et avancées technologiques dans un environnement concurrentiel en pleine expansion.

Les problèmes suivants préoccupent particulièrement les travailleurs:
  • Mesures de restructuration et de rationalisation
  • Délocalisations de services et de prestations à l’étranger
  • Externalisation d’unités du groupe Swisscom (en partie avec de plus mauvaises conditions d’emploi et une protection syndicale réduite)
  • Augmentation du stress dû au manque de personnel dans certains secteurs, et à l'organisation du travail (travail de projets, etc.)
  • Garantie de l’emploi par des mesures de développement professionnel

Robert Métrailler, responsable de la branche Communication

Ma motivation
Développer un syndicat performant porté par des valeurs fortes et me battre contre la déshumanisation du monde du travail.

Méthode de travail
Le contact avec la «base» syndicale doit être intensifié notamment par le renforcement des secrétariats régionaux et le réseau des personnes de confiance. La mise en œuvre d’une structure interne mieux adaptée, avec la formation de comités d’entreprise, permet une meilleure prise en compte des préoccupations des employé(e)s.

Les plus importants succès
  • Combat contre la vente des actions de Swisscom appartenant à la Confédération
  • Négociation des conventions collectives de travail (CCT) de Swisscom, Swisscom ITS et cablex, ainsi que du plan social 
  • Négociations de la CCT local.ch

Les prochains buts
  • Contrôler la mise en œuvre des CCT et améliorer le droit de participation
  •  Consolider et développer les nouvelles structures internes, notamment les comités d’entreprise.
  • Développer le dialogue social avec des entreprises du secteur des télécommunications
  • Négocier une CCT de branche pour les entreprises de construction de réseau
  • Augmenter le taux de syndicalisation à Swisscom et dans la branche