Défis 2018

Défis 2018 © zhukovvvlad/fotolia

transfair s’engage pour les salariés du service public ! Outre la digitalisation qui touche toutes les branches du syndicat, d’autres enjeux importants attendent transfair en 2018. transfair relève les défis de manière proactive et s’engage en première ligne pour ses membres.

Augmentation de l’âge de la retraite des catégories de personnel particulières
En 2017, le Conseil fédéral a fait savoir qu’il visait un âge de la retraite à 65 ans pour les catégories de personnel particulières. Les offices fédéraux sont désormais chargés d’élaborer, avec les partenaires sociaux, des propositions pour des scénarios possibles et d’en définir les conséquences, les coûts et d’éventuelles réglementations transitoires, d’ici à mi-2018. Le Conseil fédéral y reviendra ensuite, avant de prendre une décision. transfair est impliqué dans cet important processus d’élaboration et s’engage avec détermination en faveur des besoins de ses membres et du personnel de la Confédération. Il est essentiel de trouver des solutions équitables pour tous.
 
PUBLICA – la stabilisation continue
En décembre, après le refus du parlement de procéder à des versements uniques en faveur de PUBLICA, il a fallu élaborer des alternatives en vue de l’atténuation des conséquences. Au sein de la commission de la caisse, transfair a collaboré à la recherche de solutions. Le Conseil fédéral a suivi le plan de la commission de la caisse et a décidé à la mi-janvier 2018 d’augmenter les cotisations épargne de l’employeur pour la caisse de prévoyance de la Confédération. Il est toutefois regrettable que l’augmentation des cotisations épargne impacte partiellement les mesures salariales 2019. Suite à la décision du parlement, les contributions de compensation doivent déjà être financées entièrement par les réserves de la caisse de pension – et donc par les assurés eux-mêmes. transfair va insister pour que des mesures salariales générales restent possibles en 2018 et va présenter ses revendications lors des négociations salariales avec le conseiller fédéral Ueli Maurer. Pour finir, il faudra faire passer ce paquet au parlement en décembre 2018.
 
Finalisation du système salarial DFAE
L’actuel système salarial de carrière du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) – évolution salariale indépendante de la fonction ou du lieu de travail – doit être remplacé par un système salarial fonctionnel. A l’avenir, le salaire sera déterminé par la fonction exercée. transfair est impliqué dans le développement de ce système depuis le début et a accordé une attention particulière aux conditions équitables et équilibrées. Le Conseil fédéral prendra la décision finale au printemps 2018 ; le nouveau système salarial entrera en vigueur le 1er janvier 2019. transfair continue à accompagner le processus et s’engage pour une mise en œuvre équitable et harmonieuse.