Seconde rencontre avec le CdA

Seconde rencontre avec le CdA © VBS/DDPS
12.12.2017

Le 28 novembre 2017, les syndicats et le chef de l’Armée (CdA), le commandant de corps Philippe Rebord, se sont réunis pour la seconde rencontre de l’année entre partenaires sociaux. Outre des adaptations au niveau du service obligatoire et du matériel, le Développement de l’armée (DEVA) ainsi que les réglementations concernant les départs à la retraite des militaires de carrière ont été des thèmes importants.

La rencontre entre partenaires sociaux qui a lieu deux fois par an permet à transfair d’aborder les préoccupations des salariés de l’armée au plus haut niveau, avec le CdA. Le DEVA est un sujet important. Grâce aux efforts déployés par les RH de l’armée, de nombreux collaborateurs touchés par les changements disposent d’ores et déjà de solutions. Néanmoins, la recherche d’autres solutions continue.
 
Les directives n’ont pas changé, il ne faut procéder à aucun licenciement. Et un devoir particulier de diligence s’applique toujours aux salariés de plus de 55 ans ayant plus de 20 ans de service. transfair s’engage fermement pour que des solutions acceptables puissent être trouvées pour les membres concernés. transfair soutient ses membres dans ce processus de changement.
 
La feuille de route pour l’élaboration de solutions concernant les départs à la retraite est connue
Une feuille de route pour l’élaboration des réglementations concernant les départs à la retraite a été arrêtée. Et l’intégration des syndicats est également réglée : transfair participera à plusieurs séances du Sounding Board afin d’y défendre les intérêts de ses membres concernés. La première réunion aura lieu mi-janvier 2018. Il ne faut pas s’attendre à des résultats intermédiaires concrets avant le mois de mai 2018. En été 2018, le Conseil fédéral veut décider de la mise en œuvre concrète.
 
Pour finir, les syndicats ont été informés de l’état actuel de l’aménagement du service obligatoire (validation de services pour la formation et le perfectionnement personnels) et des achats dans le domaine de la sécurité de l’espace aérien (remplacement F/A 18 et systèmes de sécurité aérienne basés au sol). L’augmentation prévue des primes de l’assurance militaire a également été abordée. Malgré cette augmentation massive et désagréable, les prestations de l’assurance restent bonnes.
 
Les rencontres entre partenaires sociaux seront reconduites l’année prochaine, selon les modalités habituelles. La prochaine rencontre a été fixée au 7 juin 2018.
Domaines
Séc mil, DDPS