Rencontre de partenariat social avec la FINMA

Rencontre de partenariat social avec la FINMA © finma
25.03.2020

Le 17 mars 2020, transfair a échangé sur des questions relatives au personnel avec le directeur de la FINMA (Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers), Mark Branson. Le coronavirus a été un thème. Les partenaires sociaux ont aussi échangé sur les mesures salariales, la promotion des femmes, la conciliation entre vie de famille et vie professionnelle ainsi que la formation continue.

Etant donné que la plupart des fonctions au sein de la FINMA ne requièrent pas une présence physique, la grande majorité du personnel travaille actuellement en home office. Outre cela, différentes mesures d’hygiène et de protection ont été prises par la FINMA.
 
Les salaires ont aussi été un thème. Les partenaires sociaux ont discuté du mécanisme de compensation du renchérissement de la FINMA. La question de la distribution des mesures salariales individuelles a en outre été thématisée.
 
Les partenaires sociaux ont aussi discuté de la problématique de la promotion des femmes. L’autorité de surveillance a notamment pris différentes mesures afin d’augmenter la proportion de femmes au sein des postes de cadre.
 
En parallèle à la question de la représentation des femmes au sein des potes à haute responsabilité, le thème phare de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale a été à l’ordre du jour. Les partenaires sociaux ont par exemple échangé sur la question du retour au travail après un congé maternité ainsi que sur les modalités du congé paternité.
 
La question de l’employabilité du personnel tient à cœur à transfair et notamment la formation continue. Dans cette thématique, l’autorité de surveillance encourage le perfectionnement de ses employés en accordant notamment au personnel des jours dédiés à la formation continue. L’outil de la rotation de postes est également utilisé.