Rencontre avec le secrétariat général du DEFR au sujet d’Agroscope et de l’OFL

Rencontre avec le secrétariat général du DEFR au sujet d’Agroscope et de l’OFL ©Kara/fotolia
24.04.2018

Après avoir pris connaissance des intentions de réorganisation du Conseil fédéral chez Agroscope et à l’Office fédéral du logement (OFL), transfair a demandé une rencontre avec le secrétariat général (SG) du DEFR. Les partenaires sociaux se sont réunis le 29 mars 2018 afin de discuter des deux domaines concernés.

L’intention du Conseil fédéral de réorganiser l’Agroscope et l’OFL a fait beaucoup de vagues. Le communiqué de presse de transfair concernant le regroupement sur le site de Posieux a éveillé différents milieux – un mouvement d’opposition se forme actuellement au sein de l’agriculture. Pour les collaborateurs de ces deux domaines, c’est une période difficile. L’incertitude et la colère sont grandes. Il était donc évident aux yeux de transfair qu’une discussion ouverte sur les intentions du Conseil fédéral s’imposait.
 
Rencontre avec le SG du DEFR
C’est pourquoi transfair a rencontré le secrétaire général suppléant Daniel Markwalder et le chef des ressources humaines du DEFR, Daniel Wüthrich. Les partenaires sociaux ont abordé la situation dans les deux domaines. Parmi les points importants figuraient les calendriers de mise en œuvre respectifs. Même si le SG du DEFR n’a pas encore été en mesure de fournir des informations concrètes à ce sujet, il va de soi que la réalisation des éventuelles modifications prendra encore un certain temps – après les décisions du Conseil fédéral dans les deux domaines cet été. Le SG du DEFR a assuré à transfair que le personnel et les syndicats seront étroitement impliqués.
 
Résultats de l’enquête auprès du personnel
La discussion a également porté sur les résultats de l’enquête auprès du personnel de la Confédération. Outre les résultats mitigés chez Agroscope – peu surprenants –, les résultats d’autres offices ont également été abordés. Il est maintenant essentiel que les constats actuels soient pris en compte et que des mesures puissent être trouvées, avec les collaborateurs, afin d’obtenir des améliorations. Les différents offices du DEFR sont actuellement en train d’entamer ces travaux.
Domaines
Agroscope