Premières négociations salariales pour 2018 avec le conseiller fédéral Ueli Maurer

Premières négociations salariales pour 2018 avec le conseiller fédéral Ueli Maurer © transfair
17.02.2017

Le 15 février, les partenaires sociaux de l'administration fédérale ont rencontré le conseiller fédéral Ueli Maurer pour de premières négociations salariales. Le conseiller fédéral Ueli Maurer s'est montré disposé à donner suite aux revendications des syndicats et à inscrire des moyens financiers pour des mesures salariales au budget 2018. En outre, les syndicats ont rejeté le principe d'une adaptation de l'âge de la retraite pour les catégories de personnel particulières.

Le 15 février, les syndicats ont rencontré le conseiller fédéral Ueli Maurer pour un premier entretien portant sur les mesures salariales 2018 et sur d'autres sujets importants. Le fait d'organiser cet entretien très tôt a permis aux syndicats de présenter leurs revendications au ministre des finances, avant que les premières décisions budgétaires soient prises.

Le conseiller fédéral Ueli Maurer s'est montré compréhensif lorsque les syndicats lui ont demandé de mettre des moyens financiers à disposition, enfin, après deux années consécutives avec un gel des salaires. transfair a en outre demandé une participation de l'employeur visant à atténuer l'adaptation des bases techniques de PUBLICA. Le montant des ressources disponibles ainsi que leur répartition entre mesures salariales et d'atténuation vont faire l'objet de prochains entretiens entre les partenaires sociaux. 

transfair veut maintenir l'âge actuel de la retraite pour les catégories de personnel particulières
Il a également été question d'un mandat d'examen du Conseil fédéral, par le biais duquel il souhaite adapter l'âge de la retraite des catégories de personnel particulières (gardes-frontière, officiers et sous-officiers de carrière et personnel transférable du DFAE). Les syndicats se sont fermement opposés à toute augmentation de l'âge de la retraite. Le mandat d'examen ainsi que la position des syndicats vont désormais devoir être traités au sein du Conseil fédéral.

Les mesures d'économies se prolongent en 2018
D'autres thèmes abordés étaient les conséquences de la décision budgétaire du Conseil national du mois de décembre 2016. Il se confirme que des licenciements ne peuvent pas être exclus au sein du DFF et du DDPS. En 2018, le Conseil fédéral veut continuer à faire des économies. Les partenaires sociaux vont vraisemblablement se réunir une nouvelle fois début juin, afin de concrétiser ces sujets. 
Domaines
Administration publique