Négociations salariales domaine des EPF

Négociations salariales domaine des EPF © ETHZ EPFZ
11.12.2020

Les employé-e-s du domaine des EPF ne recevront pas d’augmentation salariale en 2021, en raison du renchérissement négatif et des perspectives économiques difficiles. transfair est conscient des circonstances particulières et avait dès lors renoncé à faire une revendication salariale générale auprès du Conseil des EPF. En contrepartie, le syndicat souhaite des avancées sur le plan de la conciliation entre vie privée et vie professionnelle.

La crise du coronavirus n’a pas empêché les collaborateurs et collaboratrices du domaine des EPF de fournir les prestations demandées, que ce soit à domicile ou sur le terrain. En guise de reconnaissance pour cet engagement et pour la capacité d’adaptation du personnel aux circonstances de la crise sanitaire (introduction du télétravail, mesures de distanciation sociale), transfair avait exigé un rattrapage salarial de 0,8 pourcent pour le personnel des EPF. Celui-ci devait combler le creux existant entre les augmentations attribuées au personnel de la Confédération et celles allouées au personnel des EPF dans les dix dernières années. Le syndicat avait également exigé une prime « coronavirus » pour les employé-e-s ayant continué d’exercer sur le terrain malgré les risques sanitaires. Même si la période n’est pas propice aux mesures salariales, transfair se montre déçu de la décision du Conseil des EPF. Dans le cadre du nouveau système salarial, 1,2 pourcent de la somme salariale sont toutefois prévus, comme lors des années précédentes, pour des augmentations individuelles.

Vers une meilleure conciliation entre travail et famille ?

Le syndicat souhaite alors d’autant plus que sa revendication concernant le congé paternité soit enfin mise en œuvre dans le domaine des EPF : transfair a demandé que ce congé soit doublé et passe de 10 à 20 jours. C’était l’objectif initial de l’initiative populaire de Travail.Suisse, la faîtière de transfair. Aujourd’hui, les collaborateurs et collaboratrices souhaitent trouver un équilibre « win-win » entre vie familiale et vie professionnelle. Cette mesure serait une chance pour le domaine des EPF et marquerait un pas en avant vers des conditions de travail progressistes.

Salaires forfaitaires : transfair veut de la transparence

transfair a en outre profité de la séance de négociations pour demander au Conseil des EPF des clarifications concernant l’attribution de mesures salariales pour le personnel non soumis au nouveau système salarial (doctorant(e)s, post-doctorant(e)s). Pour le syndicat, une valorisation de ces salaires forfaitaires année après année serait un signe de reconnaissance important pour le travail intensif fourni par le personnel concerné. transfair a su se faire entendre et de nouvelles discussions à ce sujet auront lieu en 2021 sur la base du partenariat social.
Domaines
EPF