Négociations salariales EPF

Négociations salariales EPF © ETH Zürich/Esther Ramseier
13.12.2018

Aujourd’hui, le Conseil des EPF a communiqué l’accord qui a été trouvé avec les associations du personnel de la Confédération lors des négociations salariales du 28 novembre 2018 : la garantie d’une augmentation salariale générale de 0.8 pourcent ainsi qu’une prochaine séance de négociations début 2019. transfair s’investira pour que le renchérissement 2018, évalué à 1 pourcent, soit totalement compensé.

Les syndicats revendiquaient au départ une augmentation de 1.5 pourcent pour 2019. Le 28 novembre 2018, le Conseil des EPF ne se voyait pas en mesure d’accorder cette augmentation. Les deux parties se sont donc mises d’accord sur une augmentation salariale de 0.8 pourcent. Les syndicats se battront début 2019 pour obtenir une compensation totale dur enchérissement.
 
Mesures salariales méritées
transfair a argumenté de façon tenace face au Conseil des EPF. Le syndicat a notamment mentionné l’augmentation continue des primes maladie et rappelé que les mesures salariales du secteur public étaient en retard par rapport à celles du secteur privé. Le secteur de l’économie globale accordera en 2019 une augmentation générale supérieure (1 pourcent) à ce que garantit le Conseil des EPF. En outre, la qualité de travail exigée au sein du personnel des EPF et la pression exercée sur eux, notamment dans un cadre de concurrence internationale, justifient une augmentation salariale générale suffisante.
 
transfair s’engage
Au niveau politique, les syndicats ont utilisé la voie parlementaire afin que des crédits supplémentaires soient votés par le Parlement lors du débat de cette session d’hiver 2018 sur le budget 2019 de la Confédération. À ce jour, les deux chambres ont voté pour une augmentation des crédits dédiés à la formation, la recherche et l’innovation. Les syndicats du personnel de la Confédération semblent être sur la bonne voie pour obtenir une compensation totale du renchérissement début 2019.
Domaines
EPF