Le Conseil des Etats se prononce en faveur du personnel de la Confédération

Le Conseil des Etats se prononce en faveur du personnel de la Confédération © transfair
18.09.2018

Le 17 septembre 2018, le Conseil des Etats a débattu de six objets qui concernent le personnel de la Confédération. Les syndicats de l’administration fédérale s’étaient fortement engagés en faveur des intérêts des collaborateurs. transfair est ravi que le Conseil des Etats ait suivi l’argumentation des syndicats et reconnu l’importance de la compensation du renchérissement, également pour le personnel de la Confédération. Il est aussi réjouissant que la petite chambre ait décidé en faveur du syndicat pour trois autres objets.

La compensation du renchérissement sur les salaires est un élément important des conditions de travail. Pas seulement à l’administration fédérale, mais également dans une grande partie de l’économie privée. Plusieurs conventions collectives de travail contiennent des dispositions dans ce sens. C’est également un pilier central du partenariat social. De ce fait, la motion « Loi fédérale sur le personnel (LPers). Abrogation des dispositions relatives à la compensation du renchérissement » de la commission des finances du Conseil national constitue une attaque contre les conditions de travail et contre le partenariat social au sein de l’administration fédérale.
 
Par conséquent, transfair est heureux du signal fort donné par le Conseil des Etats en faveur du partenariat social et du personnel de la Confédération, à l’occasion de sa session d’hier. L’attaque contre la compensation du renchérissement est ainsi écartée, la motion est balayée.

transfair est intervenu avec un courrier adressé aux parlementaires
Avant les débats, le syndicat avait adressé un courrier aux parlementaires en se défendant contre l’argument selon lequel l’article 16 LPers équivaudrait à une compensation automatique du renchérissement. L’article stipule clairement qu’une allocation compensant raisonnablement le renchérissement est accordée, en tenant compte d’autres critères, comme la situation économique et financière. Et, comme le précise l’ordonnance sur le personnel de la Confédération, suite à des négociations avec les syndicats. Il n’est donc absolument pas question d’automatisme. Le Conseil des Etats l’a également compris.
 
Autres attaques contre le personnel de la Confédération
Outre la motion relative à la compensation sur le renchérissement, le Conseil des Etats s’est exprimé sur cinq autres objets concernant le personnel. Il a suivi les recommandations de transfair en rejetant les motions 16.3973 et 16.3974 sur le système salarial et a adopté l’objet 18.032 sur les effectifs du personnel fédéral. Malheureusement, les motions 16.3399 «Exploiter le savoir de l’administration fédérale» et 16.3696 «Obligation pour les employés de l’administration fédérale de remettre leur revenu» ont trouvé une majorité au Conseil.

transfair se félicite des décisions de la chambre haute et se voit conforté dans son rôle de partenaire social.
Domaines
Administration publique