La croissance des salaires doit être corrigée dans le système salarial éprouvé de la Confédération

La croissance des salaires doit être corrigée dans le système salarial éprouvé de la Confédération © transfair
25.01.2017

transfair se réjouit du rapport relatif au système salarial de la Confédération. Des analyses externes confirment l’adéquation de ce système. En outre, les critiques que transfair avait formulées contre les adaptations de l’augmentation individuelle des salaires, réalisées de manière précipitée en 2015, se sont révélées justifiées. Ces mesures doivent à présent être corrigées.

L’analyse externe du système salarial de la Confédération réfute clairement les critiques souvent exprimées et confirme que le système salarial de la Confédération n’est ni générateur de coûts, ni obsolète. Au contraire, l’analyse de perinnova confirme la position de transfair : le système salarial est cohérent, adéquat et, comparé avec d’autres systèmes de rémunération, tout à fait pertinent.

Inégalités suite aux interventions sur l’évolution salariale individuelle
L’analyse confirme également que le système salarial tient compte de la performance et de l’expérience. On ne peut donc pas parler d’une évolution automatique des salaires. Toutefois, les résultats de l’analyse soulignent également que les réductions des fourchettes d’évolution individuelle du salaire, mises en place à la hâte au cours des dernières années, ont entraîné un certain déséquilibre du système salarial. Cela confirme donc la critique de transfair, relative à ces coupes. Ces mesures doivent être corrigées lors de négociations entre les partenaires sociaux.

La discussion va également porter sur l’indemnité de résidence. Pour transfair, il est clair que des adaptations de l’indemnité de résidence ne seront possibles que si celles-ci n’entraînent pas de réduction du salaire pour les collaborateurs de l’administration fédérale.
Domaines
Administration publique