Finies les réductions de personnel!

Finies les réductions de personnel! ave mario / fotolia
11.12.2016

Au second tour du vote sur le budget, le Conseil national confirme sa volonté de réaliser de nouvelles économies de 50 millions de francs dans les dépenses de personnel fédéral. Un nouveau coup de massue après toutes les mesures qu’ont déjà dû endurer les collaborateurs de la Confédération par le passé.

La mise en œuvre d’une telle mesure d’économie dans le budget n’est ni sérieuse ni raisonnablement réalisable en l’espace d’un an. D’autant que, si les choses évoluent comme le souhaite la chambre basse, le personnel aura déjà à supporter des mesures d’économies supplémentaires dans le cadre du programme de stabilisation.

Pour transfair la coupe est définitivement pleine. La vague d’économies lancée par le Parlement ne peut pas toujours frapper le personnel, alors que dans le même temps d’autres domaines voient leur budget augmenter allègrement. De nouvelles coupes dans les crédits affectés au personnel des offices – notamment d’une telle ampleur – ne sont tout simplement plus viables. Des licenciements ne sont ainsi plus à exclure.

Une telle planification financière n’est pas sérieuse. S’il faut économiser, il faut une planification solide d’abandon des tâches. Des réductions transversales répétées et fixées à court terme ne font qu’accroître la pression sur le personnel et pénaliser le service public. Le Conseil national doit revoir d’urgence sa façon de penser la politique financière – l’heure n’est plus au populisme sur le dos du personnel, mais à une planification financière sérieuse et durable.

Il appartient maintenant au Conseil des Etats de faire preuve de raison et de s’en tenir à sa décision de ne pas procéder à une réduction transversale du personnel.
Domaines
Administration publique