Enquête 2016 auprès du personnel : la politique laisse des traces

Enquête 2016 auprès du personnel : la politique laisse des traces © jannoon028
25.01.2017

Aujourd’hui, le Conseil fédéral a pris connaissance des résultats de l’enquête 2016 auprès du personnel. transfair a également examiné ces résultats. Parallèlement aux conclusions réjouissantes, il est relativement facile de voir dans cette enquête des répercussions négatives de la politique menée ces dernières années.

Tout d’abord, le côté réjouissant : les collaborateurs de la Confédération font preuve d’un haut degré d’identification à leur activité, et leur investissement est important. L’administration peut encore et toujours compter sur des personnes motivées et impliquées qui s’identifient totalement à leur travail et à leur activité au service public.

Implication inaltérable – mais jusqu’à quand ?
En considérant les résultats dans le domaine des perspectives professionnelles toutefois, on peut se demander combien de temps cette implication va encore rester à un tel niveau ? Durant les dernières années, cette valeur a continuellement et nettement baissé. Ce n’est pas étonnant, compte tenu de la politique salariale des années passées – deux années consécutives sans mesures salariales générales et avec une évolution individuelle des salaires diminuée de moitié – et des coupes régulières dans le crédit du personnel et les effectifs. Le manque de perspectives est la conséquence du débat politique raté au sein du parlement, guidé par des motivations idéologiques.
Domaines
Administration publique