Domaine des EPF: premier tour des négociations salariales

Domaine des EPF: premier tour des négociations salariales © nattanan23 / Pixabay
03.09.2019

Les syndicats ont rencontré le Conseil des EPF le 28 août 2019 pour le premier tour des négociations salariales 2020. Ceux-ci estiment qu’il est temps pour des augmentations salariales générales et réelles. La compensation du renchérissement 2019 ainsi que l’attribution d’un montant fixe de 200 francs par mois par collaborateur ont été revendiqués. En outre, l’influence négative de l’augmentation des primes maladie sur le revenu doivent être prises en compte lors des négociations. Le prochain tour aura lieu le 27 novembre 2019.

L’économie est au beau fixe. En 2018, la croissance du PIB s’élevait à 1.8 pourcent par habitant. Et pourtant, le personnel des EPF, toujours soumis à des exigences plus poussées, n’a pas profité de cette situation positive. En effet, les augmentations salariales attribuée par le Conseil des EPF pour 2017 et 2018 sont inférieures au renchérissement de ces deux dernières années. Les collaborateurs n’ont donc pas bénéficié d’augmentations de salaire réelles et cela doit changer.

Les syndicats ont insisté sur le fait qu’il est temps qu’une augmentation de salaire générale et réelle soit attribuée aux collaborateurs du domaine des EPF. transfair demande la compensation du renchérissement moyen de 2019 (estimé actuellement à 0.6 pourcent) ainsi que l’attribution d’un montant fixe de 200 francs par mois pour chaque collaborateur. Ce montant reflète la volonté de soutenir les employés situés dans les tranches inférieures des bandes salariales car ceux-ci bénéficieraient alors d’une augmentation salariale plus élevée (en pourcent).

Le Conseil des EPF a pris note des revendications des syndicats et présenté sa vision des mesures salariales. Le prochain tour des négociations aura lieu le 27 novembres 2019. transfair s’engagera avec ténacité pour que le personnel du domaine des EPF bénéficie d’augmentations salariales équitables.
Domaines
EPF