Coronavirus : transfair est en dialogue constant avec l’AFD

Coronavirus : transfair est en dialogue constant avec l’AFD © Wladimir1804/AdobeStock
16.03.2020

Le coronavirus suscite peurs et inquiétudes au niveau national. Dans la zone frontalière avec l’Italie, sévèrement touchée, et pour les gardes-frontières affectés à cette région, la situation est exceptionnelle. transfair a reçu un grand nombre d’échos de la part de ses membres, les a pris au sérieux et a pris contact avec l’administration fédérale des douanes (AFD). Les partenaires sociaux ont convenu, entre autres, qu’ils auront des échanges hebdomadaires sur la situation.

Le coronavirus préoccupe les membres de transfair. Les gardes-frontière notamment sont très inquiets de leur propre santé, compte tenu de leur situation de travail très exposée. transfair prend ces préoccupations au sérieux et est intervenu auprès de l’AFD avec des questions relatives à la protection de la santé. Les partenaires sociaux se sont ensuite rencontrés pour un entretien et ont abordé les questions de transfair.
 
Des mesures ciblées sont mises en œuvre
L’AFD a assuré à transfair qu’elle respectait à la lettre les recommandations émises par les experts de l’OFSP. Cela vaut également pour l’utilisation des moyens de protection. L’AFD a confirmé qu’elle s’approvisionnait constamment en produit désinfectant et que ce dernier était distribué prioritairement aux collaborateurs en mission mobile, n’ayant pas la possibilité de se laver les mains régulièrement. Des gants sont également à disposition. L’OFSP ne recommande pas le port de masques, ces derniers n’offrant aucune protection contre la contamination.
 
Echange régulier dans le cadre du partenariat social
L’état-major de l’AFD en charge du coronavirus entretient des échanges constants avec les régions, d’autres autorités et ses partenaires sociaux. Ce groupe d’experts adapte en permanence les mesures à la situation en évolution. Il examine également la demande formulée par transfair sur un éventuel arrêt des formations dans le contexte actuel.
 
Finalement, les partenaires sociaux ont convenu d’un échange hebdomadaire sur la situation actuelle. Par ailleurs, l’AFD tient transfair informé sur les mesures prises. transfair va continuer à s’engager pour la protection de ses membres et rechercher des solutions, dans le dialogue avec l’AFD.
Domaines
Corps des gardes-frontière