Centre logistique en mutation

Centre logistique en mutation © VBSD/DPS
14.04.2016
En février, le centre logistique de l’armée Monteceneri (ALC-M), en charge des cantons d’Uri et du Tessin, a présenté son rapport annuel. L’objectif de cette manifestation regroupant les deux cantons était de renforcer la cohésion entre les collaborateurs des deux côtés du Gothard.

Cette cohésion va s’avérer particulièrement importante, compte tenu de la future évolution au sein de la base logistique de l’armée (BLA). Car une période tumultueuse attend la BLA : il faut supprimer 250 postes.

Suppression de postes aussi au sein de l’ALC-M
L’ALC-M doit aussi y laisser des plumes : 17 postes seront sacrifiés sur l’autel des mesures d’économies. Le centre de sport de l’armée d’Andermatt (ASSA), duquel la BLA veut se retirer, est également concerné, entre autres.  

Le divisionnaire Thomas Kaiser, chef de la BLA, assure que cette suppression sera réalisée sans licenciements. Néanmoins, il attire l’attention de ses salariés sur le fait que 2016 sera une année difficile.

Le DEVA – un défi
Outre la suppression de postes, la transition vers le DEVA (développement de l’armée) est également au programme. Il y a encore du travail jusqu’à sa mise en œuvre, car il faut surmonter une importante restructuration du personnel.

Le divisionnaire Kaiser est conscient de l’importance de ses collaborateurs : « J’ai besoin de vous ». Car ce n’est que grâce à des collaborateurs motivés qu’un tel projet peut être réalisé.
Domaines
DDPS